1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Bonjour, toujours autant de plans « com » dans les médias ce matin, ou des choses sans réelle importance, aussi on vous les épargnera. Mais franchement (après tout ce qu’on a vu), ce gouvernement « socialiste » me fait de plus en plus penser à un concours Lépine de clowns psychopathes.

Je ne sais pas si ça sert à quelque chose d’en parler ici, mais normalement dans la nature, il y a un cycle qui veut que toute « action » entraîne une « réaction ».

Partout dans la nature, sauf en France…

Apparement, Mme Duflot, notre « ministre du logement », ne sait pas ce que sont les fins de mois difficiles (la vache, si ça, ce n’est pas une énorme blague déjà…)

Propose de taxer jusqu'à 30% les personnes qui n’arrivent pas à payer leur loyer du mois…

Si déjà en début de mois, vous venez de juste rembourser votre découvert maximal, et que vous allez être à sec à cause des autres charges, et que vous voulez manger, généralement ce qui passe aux oubliettes c’est votre loyer, que bien sûr vous remboursez en priorité dès que vous avez à nouveau un peu de latitude, et tout reprend un cycle normal... Mais avec les pénalités prévues, voici un goufre de dettes qui va se creuser encore.

Depuis 3 ans on insiste sur le fait que « LES MONTANTS DES SALAIRES NE TIENNENT PAS COMPTE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES ET ALIMENTAIRES » car jugées « trop volatiles ».

Ces dépenses, elles grèvent bel et bien votre budget mensuel, par contre votre salaire n'a pas été CALCULÉ pour en tenir compte... (perte d'environ 22%).

Sachant que nous avons déjà  11,2 millions de personnes en grande précarité en France (40 % du revenu médian)

Si les gens n’ont plus la latitude de retarder le payement de leur loyer du mois, comment feront-elles pour manger ?

Vous croyez vraiment qu’en leur mettant 30% en plus dans les dents ça va les aider ?

À moins que ce ne soit pour financer la future taxe qui veut imposer les propriétaires qui occupent leur logement.

Comme ça les proprios prennent aux pauvres, et ils payent leur taxe au gouvernement, qui payera l'extorsion des intérêts de la dette aux Banksters...

CQFD ! Ce n’est pas beau ça, tout ce que ça fera au final, c'est une boule de neige d'amendes que les gens ne pouront pas plus payer et qui va s'auto-alimenter (comme les intérêts d'un crédit), avec donc comme conséquence, que de plus en plus de gens se retrouveront à la rue....

Je vous jure, ce n’est pas souvent, mais ce matin, j’ai envie de mettre des paires de baffes.

Ces gens sont eux aussi des imposteurs. Non seulement ils ne savent pas COMPTER, ils sont incapables d'anticiper de façon REALISTE, les défits énergétiques futurs de notre pays, ils sont nuls en géopolitique, ils détruisent notre armée, et en plus ils vendent notre souverainté à l'Europe en trahissant leur mandat, et je pourrais continuer longtemps.... (surtout sur leurs avantages à EUX).

Leur priorité c’est de nous imposer l'Europe, et de faciliter la vie aux petits riches, aux évadés fiscaux (qu'ils laissent faire), aux patrons, aux proprios et toute cette petite caste néo libérale, juste en dessous de cette oligarchie d'incapables.

Ce n'est pas du « socialisme », c'est du clientélisme (et certainement pas en faveur de ceux qui les ont élus, en ayant été trompé par le nom de leur parti politique).

Sdf
La grande "pauvreté" (40 % du revenu médian) dont la hausse est "lente et progressive"
AFP/JACQUES DEMARTHON

Un amendement en ce sens a été adopté mercredi à l'Assemblée nationale, dans le cadre du projet de loi sur le logement

Les pénalités de retard n'existaient pas jusqu'à présent pour les loyers. Elles sont désormais rendues possibles par un amendement adopté mercredi 11 septembre à l'Assemblée, dans le cadre du projet de loi sur l'accès au logement

Les contrats de location pourront comporter une clause prévoyant des pénalités pour retard de paiement de loyer et des charges. Ces pénalités pourront atteindre 30% du loyer du dernier mois s'il n'a pas été versé, selon cet amendement du rapporteur du projet de loi sur l'accès au logement, Daniel Goldberg (PS). L'objectif de cette mesure est d'"assurer des relations justes et équilibrées entre bailleurs et locataires", fait valoir ce dernier.

Il s'agit notamment d'être "dissuasif pour les locataires ne payant pas le dernier mois de loyer", a déclaré la ministre du Logement, Cécile Duflot. Les pénalités possibles constituent "une option accordée au propriétaire qui, de gré à gré avec le locataire, pourra accepter un retard ou un échelonnement", a-t-elle aussi précisé.

 

Source : Francetvinfo.fr

Informations complémentaires :

Etc., Etc., Cherchez un peu, il y a, hélas, de la matière...

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les retards de loyer pourront bientôt être facturés...