5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Bonjour, enfin dimanche. Aujourd’hui j’échappe au ménage dominical, car j’ai pour mission de remplacer un WC (qui pourrait expliquer notre facture d’eau astronomique)... Bref, je n’ai jamais fait ça de ma vie, enfin on verra bien, on apprend à tout âge ; ).

Ce matin, ça va encore hurler dans les chaumières, mais depuis quelque temps on n’arrête pas de nous saouler avec les Roms (à ne pas confondre avec les « gens du voyage » qui sont Français, les Roms sont nomades depuis toujours et forcés à l'exil, car leur pays d'origine est incapable de les intégrer). Aussi j’ai dégainé ma souris, et j’ai voulu trier rapidement le vrai du faux.

Le fait est que ces personnes (bien souvent en transit) représentent 15.000 à 20.000 individus par an. Malheureusement, elles sont dans une telle précarité (sans compter la mafia), qu’elles arrivent à nous pour nous quémander quelques argents, ce qui fait que c’est généralement la pointe la plus visible de l’iceberg…

Mais… Sur les données les plus récentes que j’ai trouvées (car, comme par hasard, elles ne semblent plus actualisées), la France fait face à un flux migratoire de 188.317 (UE à 27 + Suisse, Islande, Norvège et Liechtenstein) personnes par an (cela ne prend donc pas en compte les personnes venant d'autres pays que l'Europe).

De plus, parallèlement, il faut prendre en considération les 120.000 personnes qui sont naturalisées françaises tous les ans.

Hors, il faut savoir que ces personnes d'origine immigrée ont des enfants, d’ailleurs ils sont 26,8% (du total des naissances) à avoir au moins un parent immigré (jusqu'à 60% des naissances en Ile-de-France), soit +/- 220.000 bébés par an qui, de facto, ont la nationalité française, sur plus ou moins 800.000 naissances.

Le flux réel d’« intégration » est donc de 220.000 (naissances) + 120.000 (naturalisations) = 340.000 personnes immigrées ou d’origine immigrée qui deviennent ou naissent françaises par an, ceci avec en mémoire les 188.317 qui arrivent sur notre sol chaque année.

La « naturalisation » est donc un moyen déguisé pour faire baisser les chiffres de l’immigration.

Et on comprend que Manuel Valls ait  « facilité » l’obtention de la nationalité française (+14% en un an), car apparemment cela ne va pas assez vite...

Je vous rappelle que depuis 1976 ... ces politiques de flux migratoires sont faites pour fournir une main-d’œuvre à bas coup aux patrons et peser à la baisse sur le coût du travail. L'État y trouve aussi son compte en matière de voix et de rentrées fiscales, aussi il n’est aucunement question d’humanisme là-dedans (quoique réfléchissez…).

Alors vous pensez encore que ces 15.000 à 20.000 Roms qui transitent par notre territoire chaque année sont un problème ?

Encore une fois, je ne dis pas qu’il faut à tous leur fermer la porte, mais il faut maîtriser globalement cette variable ou nous serons vite dépassés, car la population immigrée (UE et hors UE) représente déjà, en France en 2010, 7,2 millions de personnes sur 65 millions, soit 11,1 % de la population (6e pays au niveau mondial !).

Il y a un nombre d’emplois, de logements, de prestations limitées que nous pouvons accorder par an, et de par les naissances, la part de population d’origine immigrée va augmenter de façon EXPONENTIELLE… (bon, je vous rassure, ce n'est pas pour tout de suite, mais c'est, hélas, mathématiques...)

Pour moi l’accès à notre territoire ne devrait être accordé qu’aux personnes en danger dans leur pays d’origine ou à réelle valeur ajoutée, mais apparemment ce n’est pas ce que souhaite l’Europe…

Rappelez-vous le patron d’Amazon… ; )

Alors « Le changement c’est maintenant… » ?

Après, pour vous défouler, vous pouvez toujours me traiter de sale con, mais moi au moins je suis réaliste... ; )

Cependant je vous rappelle que ce n'est pas une raison valable pour voter Front National, ce qu'il faut c'est sortir de l'Europe... Et rapidement (vidéo informations complémentaires).

Et là, on aura besoin de toutes les sensibilités pour faire peser notre voix...

Bien à vous,

L’Amourfou,

Roms 29 09 2013

PARIS (Reuters) - Les Français considèrent à 93% que les Roms s'intègrent mal dans la société française, selon un sondage BVA pour i>Télé et Le Parisien-Aujourd'hui en France diffusé samedi.

Ils estiment à 77% que le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a eu raison de dire que les Roms, dont il juge les modes de vie "extrêmement différents des nôtres", avaient vocation à retourner en Bulgarie et en Roumanie, leurs pays d'origine.

Vingt-et-un pour cent estiment au contraire qu'il a eu tort car "il ne doit pas stigmatiser une partie de la population".

Ils sont 67% à juger que le positionnement politique de Manuel Valls est "juste comme il faut, ni trop à gauche, ni trop à droite".

L'enquête a été réalisée par internet les 26 et 27 septembre auprès d'un échantillon de 1064 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Sophie Louet

 

Source : Reuters.fr

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow 93% des Français jugent que les Roms s'intègrent mal...