1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

François Hollande, et les chômeurs, victimes du « clouds computing » implémenté maîtrisée par SFR.

Si ce n’était pas si grave, ça pourrait être drôle…

 

Enfin de notre côté, le « clouds » (qu’on avoue utiliser, mais pas franchement « maîtriser ») ne marche pas trop mal sur Crashdebug.fr ; )))

 

Enfin, méfiez-vous de ces trucs-là en usage pour des données personnelles … elles sont répliquées des tas de fois sur différents serveurs, et au final on ne sait jamais qui « pourrait » les consulter…

 

Alors, utilisez-le avec précaution…

 

Cependant, rassurez-vous (même si vous passez par lui) vos IP ne sont pas stockés sur le « clouds » utilisé par Crashdebug.fr, mais sur notre serveur semi-dédié pour le comptage des visiteurs et ce pendant 24 heures (chaque visiteur ne doit être compté qu'une fois par jour), et pareil pour les votes afin que vous ne votiez qu'une fois par jour par article, et c’est TOUT… Que je sache, vos IP ne sont même pas stockés pour les commentaires ; )))

 

Et je vous rappelle, à toutes fins utiles, que notre serveur n'est plus en Europe depuis un bout de temps...

 

Amitiés, ; )))

 

F.

 

Clouds Sfr

Après le bug informatique révélé lundi par SFR, qui a abouti pour des milliers de demanderus d'emploi à la non-réactualisation de leur situation, Pôle emploi va s'assurer qu'aucun chômeur ne sera lésé et que cette erreur ne se reproduira pas.

"On a trouvé l'origine des dysfonctionnements. On rappelle les demandeurs d'emploi qui n'ont pas été indemnisés du fait de ce bug " assure Thomas Cazenave, directeur adjoint de Pôle Emploi.

L'agence a annoncé hier soir que les derniers chiffres du chômage pour le mois d'août étaient faux. La baisse était en réalité deux fois moins importante. De nombreux chômeurs ont été rayés des listes à tort car ils n'ont pas reçu les SMS et les messages de relance envoyés automatiquement par Pôle Emploi, à la suite d'un bug chez l'opérateur SFR.

Les demandeurs d'emploi sont rappelés pour pouvoir immédiatement les rétablir dans leurs droits si nécessaire, y compris de manière rétroactive. Grâce aux fichiers de Pôle emploi, les personnes qui auraient pu être dans cette situation sont identifiées. D'ores et déjà, certains chômeurs se sont manifestés auprès de leur agence Pôle emploi. D'autres ont déjà été réinscrits de manière rétroactive.

Pas de changement de système prévu

Désormais, Pôle emploi promet de s'assurer de la sécurisation de cette procédure qui, d'après la direction de l'agence, donne satisfaction aux demandeurs d'emploi. "Ils trouvent une certaine efficacité à pouvoir recevoir sur leur téléphone portable un message de relance" estime Thomas Cazenave.

L'enjeu pour SFR, qui est chargé par Pôle emploi d'envoyer les messages d'actualisation, c'est de s'assurer que cette procédure est maîtrisée, sécurisée, afin d'éviter un nouveau bug.

Par Ouafia Kheniche

 

Source : Franceinfo.fr

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Bug à Pôle emploi : que va-t-il se passer pour les chômeurs ?