1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Et fait parler de lui en faisant la leçon à Vauzelle...

 8a0b7ada 390f 11df 9d38 A5efe6e5d782
Michel Vauzelle avait traité Jean-Marie Le Pen de fasciste durant la campagne. Crédits photo : AFP

Doyen d'âge, le chef du Front national a présidé la séance inaugurale du conseil régional de Paca. En débutant par un cours d'histoire.

Coeur

La séance inaugurale du conseil régional de Paca a été l'occasion d'une nouvelle passe d'armes entre Michel Vauzelle, élu pour un troisième mandat, et Jean-Marie Le Pen, qui présidait l'ouverture de la séance en tant que doyen d'âge. Le président du FN s'est fendu d'un cours d'histoire à l'intention de Vauzelle qui l'avait traité de fasciste pendant la campagne. «Qu'il me soit permis de lui rappeler que le fondateur du fascisme fut un député socialiste italien, Benito Mussolini. Que les deux principaux chefs de la collaboration avec l'Allemagne nazie, pendant l'Occupation, furent Marcel Déat, ancien secrétaire du parti socialiste SFIO, et Jacques Doriot, ancien secrétaire du Parti communiste, et que ce n'est pas Jean-Marie Le Pen qui a été décoré à Vichy de la francisque mais le président de la République, François Mitterrand, dont M. Vauzelle a été ministre.» En signe de protestation, des élus de la majorité de gauche ont brandi des pancartes «liberté», «égalité» et «fraternité». Vauzelle a donné une fin de non-recevoir à l'UMP Thierry Mariani, qui lui demandait de réserver à un membre de l'opposition la présidence de la commission des finances. «C'est un gadget déplacé», a-t-il commenté.

Vu sur Le Figaro 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Le Pen s'amuse...