1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Bonjour, ce matin, c’est ... qui vous offre ce billet. Je tenais juste à rappeler, que l’on connaît depuis longtemps les causes de ce naufrage.

Et c’est là que j'insiste sur le fait que nos dirigeants (et les Français(es)) avaient été prévenus, et que leurs politiques de mondialisation sont délibérées (ce n'est en RIEN dû au hasard). Car 99% des gens en souffrent, mais les 1% qui tiennent les manettes engrangent des profits astronomiques et exponentiels..., qui plus est non imposés... (libre circulation des citoyens, certes, mais surtout des CAPITAUX, et ce grâce à la construction européenne...).

Vous voyez, tout est lié... Du reste, d’après ce que je pense avoir compris depuis le temps... (enfin, je peux me tromper, hein !), c'est qu'in fine ils espèrent qu’une fois que vous ne pourrez plus subvenir à vos besoins vous allez « disparaître… » si... si...

Alors, ne leur faites pas ce plaisir… ; )

Et tant que vous le pouvez … mobilisez-vous pour faire éclater la vérité et les mettre face à leurs responsabilités, et pas seulement François Hollande…

Population Chomage 27 12 2013

REACTIONS | L'analyse optimiste des mauvais chiffres du chômage du mois de novembre a suscité de nombreux commentaires ce jeudi. Pour beaucoup, l'inversion de la courbe du chômage promise par François Hollande n'a pas eu lieu. Mais le président de la République ne veut pas l'admettre et "tord" les chiffres pour ne pas l'avouer.

Il avait promis l'inversion de la courbe du chômage avant la fin de l'année 2013 et puisque les chiffres du mois de novembre disent le contraire (+0,5% pour la catégorie A), François Hollande les analyse par trimestre en regroupant les catégories A, B et C (et donc en prenant en compte les chômeurs qui travaillent un peu). Et vu comme ça, le chiffre est meilleur (-0,1%). Le chef de l'Etat l'a donc affirmé de jeudi dans un communiqué : "l 'inversion de la courbe du chômage, sur laquelle je me suis engagé, est bien amorcée". Petit tour des réactions politiques à cette analyse pleine d'optimisme.

►►► A LIRE Chômage en hausse mais inversion "amorcée" selon François Hollande 

Au sein de la majorité, les analyses divergent. Un député socialiste joint par France Info explique : "Ce n'est pas encore l'inversion mais on observe un aplatissement de la courbe". Il assure que fin décembre, grâce aux emplois saisonniers, la courbe va à nouveau baisser.

Belkacem Twitter 27 12 2013

François Rebsamen, le président du groupe socialiste au Sénat, écrit quant à lui dans un communiqué que l'inversion de la courbe est "à notre portée" car "l'examen attentif sur plusieurs mois des statistiques de demandeurs d'emploi rapporté aux chiffres de novembre qui affichent une très légère hausse, confirme que la progression mensuelle, inéluctable du chômage est enfin stoppée".

"Alors que la maison brûle, on commente la hauteur des flammes"(François Delapierre, Parti de gauche)

Pour François Delapierre, secrétaire national du Parti de gauche, le gouvernement n'a pas réussi le pari de l'inversion de la courbe, mais celui "de l'opération de communication". Chaque mois, note-t-il, "alors que la maison brûle, on va commenter la hauteur des flammes en disant 'ça stagne, ça diminue un petit peu, ça augmente un petit peu', et quelque part cela dissimule la réalité".

 

Source(s) : Franceinfo.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Agenda 21

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Chômage : François Hollande a « perdu son pari… »