1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Ah ! Tiens ! Vous aussi donc ? Mais comme dans l’affaire Dieudonné, là, de même, on vous lâche un os pour que vous ne vous posiez pas les bonnes questions. Moi, d'ailleurs, j’ai eu une hausse substantielle d’imposition, mais le vrai cœur du problème n’est pas là… L’arnaque est bien plus subtile… Cela fait des années que l’on vous indique que les salaires ne tiennent pas compte des dépenses énergétiques et alimentaires (ou alors de façon minorées) car jugées trop « volatiles »… Cette blague… Et qu’est-ce qui a le plus augmenté récemment... ?

Francais Fin De Mois 31 01 2014
Près des deux tiers des Français craignent de basculer dans la précarité. Crédits photo : A. AUBERT/Le Figaro

Selon une étude publiée par BFM Business, l'augmentation de la pression fiscale serait responsable de ces problèmes financiers.

Les Français ont de plus en plus de mal à finir le mois. Selon une étude, dirigée pour l'Observatoire BFM Business et publiée jeudi, 31 % des 1055 personnes interrogées affirment avoir des revenus insuffisants pour boucler leur budget. Ils n'étaient que 22 % l'année dernière à déclarer les mêmes difficultés. Pire, leur nombre a crû de 8 point en seulement 6 mois précise l'étude. Un Français sur cinq avouent ainsi devoir puiser dans ses économies - au lieu de 14 % en janvier 2013- et 11 % expliquent devoir faire appel à une aide extérieure, voire contracter un crédit.

Autre fait saisissant, plus d'un Français sur deux (55 %) a le sentiment de devoir se contenter de l'essentiel voire d'un peu moins, sacrifiant notamment le budget loisirs et l'habillement. 18 % des personnes interrogées confessent même devoir renoncer à des dépenses essentielles, telles que la santé, l'alimentation ou encore le logement. C'est 10 points de plus qu'en janvier dernier.

L'augmentation des impôts dénoncée

Parmi les foyers le plus concernés par ces difficultés, près d'un sur deux (49 %) a des revenus nets mensuels inférieurs à 1200 euros, 42 % sont des familles nombreuses (5 personnes et plus) et (40 %) sont jeunes (entre 18 et 24 ans). Mais au final, près des deux tiers des Français (63 %) craignent de basculer un jour dans la précarité, contre 59 % l'année dernière.

Cette inquiétude s'expliquerait notamment par l'appréciation de la politique fiscale du gouvernement. Ainsi, plus des trois quarts (78 %) des ménages interrogés ressentent une augmentation, voire une forte augmentation (30 %) des impôts et cotisations sociales. C'est particulièrement le cas des ménages de la classe moyenne, dont le revenu excède 3000 euros brut par mois.

Dans une enquête publiée par Le Figaro début janvier en vue des municipales, la fiscalité était le premier élément cité par les sondés comme celui qui déterminera leur vote, loin devant la sécurité.

 

Source : Lefigaro.fr

Informations complémentaires :

 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Près d'un tiers des Français en difficulté à la fin du mois