1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

On vous en avait parlé il y a un an....

Robolution 06 03 2014

C'était l'une des mesures phares du plan robotique du gouvernement, présenté il y a un an à Lyon par Arnaud Montebourg : le premier fonds d'investissement européen réservé à la robotique a été lancé hier, à Bercy, par le ministre du Redressement productif. Doté de 80 millions d'euros, Robolution Capital est financé à parts égales par le public et le privé. Côté public, les sommes ont été apportées par BPI France et par l'Europe, via l'European Investment Fund. Côté privé, le fonds est piloté par Orkos Capital, et il associe AG2R La Mondiale, Orange, EDF, Thales et des actionnaires individuels, dont le fondateur de Meetic, Marc Simoncini.

Robolution Capital compte investir dans la plupart des branches de la robotique : robots de compagnie, de surveillance ou chirurgicaux, mais aussi robots pour l'agriculture, drones ou véhicules sans chauffeur. Il vise des entreprises produisant déjà des robots, mais aussi des concepteurs de capteurs ou de logiciels, avec des tickets pouvant aller de 300.000 euros à 5 millions d'euros.

Annoncé depuis près de deux ans, Robolution Capital a été imaginé par Bruno Bonnell, associé fondateur de ce fonds chez Orkos Capital. L'ancien président d'Infogrames (et chroniqueur aux « Echos »), qui préside le syndicat français de la robotique de service (Syrobo), est déjà actionnaire de deux entreprises du secteur : Robopolis, distributeur de robots grand public et notamment des aspirateurs de la marque iRobot, et Awabot, spécialisé dans les robots de téléprésence. Selon Bruno Bonnell, le fonds a déjà « une dizaine de dossiers en vue, sur un total de 450 entreprises françaises et européennes ». Il devrait annoncer ses premiers investissements avant l'été.

 

Benoît Georges

 

Source : Lesechos.fr via Maître Confucius

Information complémentaire :

Crashdebug.fr : « Nous préparons un plan robotique... »

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow 80 millions d'euros pour financer les start-up de robotique