5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Moins que le Smic ? ... Hum ? Cela ne serait pas par hasard des contrats sans engagement sur le temps ni montant de la rémunération ???? Bref, blague à part, il veut nous assaisonner à la sauce libérale européenne,

Du reste, la sauce ne prend pas... Sauf pour une minorité de la population, qui, elle, engrange des bénéfices astronomiques ! Mais ils font semblant de ne pas le comprendre pour ne pas avouer qu'ils ont eu TORT, et reprendre le raisonnement à sa base....

Vous direz ce que vous voulez, mais en fait, moi j'arrivais à la conclusion que ces gens détournent l'appareil d'État, en le « modelant » à leurs desiderata, de façon à ce qu'il n'ait plus vocation à servir les populations, mais les ... rentiers et les capitalistes (vidéo informations complémentaires).

Certes, il y a les marchés, mais au-dessus des marchés, il y a quoi ? ; ))))))

Enfin, regardez le pedigree du loustic aussi... Rien que pour ça, j'ai failli le passer en « moment détente » ; )))

Mais même avec ces grosses ficelles, ça ne les empêchera pas de faire du lobbying. C'est pour cela que vous devez vous mobiliser pour vos DROITS, vous n'êtes pas du bétail qui doit s'adapter aux exigences mondialistes des entreprises...

C'est quoi l'avenir, si on suit leur logique ? 3 heures chez Michelin, puis « peut-être » 4 heures chez Mc Do ? En attendant d'être « déporté » comme salarié détaché en Allemagne ?...

« La mondialisation de l’économie est certainement très profitable pour quelques groupes de privilégiés.Mais les intérêts de ces groupes ne sauraient s’identifier avec ceux de l’humanité toute entière. Une mondialisation précipitée et anarchique ne peut qu’engendrer partout instabilité, chômage, injustices, désordres et misères de toutes sortes, et elle ne peut que se révéler finalement désavantageuse pour tous les peuples. » (Maurice Allais)

Ces mondialistes poursuivent un « rêve... » qui n’est pas le nôtre….

Alors battez-vous, sur le fonds et les idées... Car les absents ont toujours tort...

Amitiés,

F.

Lamy Enfin Pas Vraiment 02 04 2014
AFP/AFP/Archives - Pascal Lamy, ex-directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), à Bruxelles
le 13 janvier 2014

Pascal Lamy, ex-directeur général de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et proche du président François Hollande, a plaidé mercredi pour plus de "flexibilité" sur le marché du travail, avec notamment des "petits boulots" payés en dessous du Smic.

"Je sais que je ne suis pas en harmonie avec une bonne partie de mes camarades socialistes mais je pense qu'il faut, à ce niveau de chômage, aller davantage vers de la flexibilité et vers des boulots qui ne sont pas forcément payés au Smic", a-t-il déclaré lors de "Questions d'Info" LCP/France Info/Le Monde/AFP.

C'est-à-dire moins que le Smic ? "Oui absolument", a-t-il ajouté. "Un petit boulot, c'est mieux que pas de boulot. Je ne réponds pas ça dans l'absolu, je n'aurais pas dit ça il y a 10 ans ou il y a 20 ans, mais à ce niveau de chômage..."

Pour l'ancien commissaire européen socialiste, "il faut accepter de temps en temps de franchir les espaces symboliques de ce type pour rentrer dans la réalité et la transformer".

Au risque que cela rappelle le "Smic jeunes" de Edouard Balladur ou le "CPE" de Dominique de Villepin, tous deux abandonnés après des semaines de contestation sociale ? "Ce n'est parce qu'une réforme n'a pas marché ou parce qu'on a reculé devant la pression de l'opinion que c'est une mauvaise idée. Si on prenait toutes les réformes qu'on a essayées à un moment, qui n'ont pas marché et si on ne les avait pas reprises, on serait encore au Moyen Age", a lâché M. Lamy. (???)

Revenant sur les baisses de dépenses promises par le chef de l'Etat, il a estimé qu'elles devraient être au final d'environ 60 milliards d'euros : "50 plus probablement une dizaine pour financer" les baisses d'impôts pour les ménages et de cotisations sociales salariales annoncées lundi.

 

Source : Fr.news.yahoo.com

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Pascal Lamy prône des « petits boulots… » payés moins que le Smic…