1 1 1 1 1 Rating 4.67 (3 Votes)

J’ai vu ce slogan ce matin à la télé, et j’ai éclaté de rire. À votre avis, quel est le degré de bêtise ou de cynisme dans cette communication ? ; ) Si je ne me suis pas trompé dans mes perspectives, il dit la vérité... Mais peut-être pas dans le sens où les gens vont le comprendre... 

En attendant, ce jour est quand même joyeux ! Car hier j’ai travaillé sur les votes des articles, et ce matin, j’ai finalement totalement contourné le problème, en remplaçant purement et simplement le module de base, et miracle… ça fonctionne ! Et avec le cache ! (enfin chez moi à 100%).

Voilà, vous pourrez enfin vous exprimer, sans avoir peur d’avoir un message d’erreur. Du reste, merci pour votre patience sur ce « bug », et sachez que pour nous, votre avis est aussi important que le nôtre, aussi j'en profite pour remercier Red Guff et Eva, d’avoir partagé leur retour d’expérience pour le forfait GSM Free, et l’astuce cigarette.

Voilà,

Sur ce, bon dimanche.

Amicalement,

F.

Hollande 04 05 2014
Crédits : LCI

François Hollande, qui entre la semaine prochaine dans la 3e année de son quinquennat, estime dans le JDD que le retournement économique tant attendu en France "arrive" et promet que cette nouvelle phase permettra une redistribution de pouvoir d'achat.

X

Après le "changement", le "retournement". "Le redressement n'est pas terminé mais le retournement économique arrive (...) On est entré dans la deuxième phase du quinquennat", affirme François Hollande dans une interview accordée au Journal du Dimanche,  quelques jours du début de la troisième année de son quinquennat. "Cette phase doit se traduire par une croissance plus forte, une compétitivité plus importante, une redistribution du pouvoir d'achat par une baisse des impôts", ajoute-t-il.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a fait voter mardi, malgré l'abstention d'une quarantaine de députés socialistes et l'opposition des écologistes, un programme de réduction des dépenses publiques de 50 milliards d'euros sur trois ans. Ce programme doit notamment contribuer au financement d'une quarantaine de milliards d'euros de baisses de charges sociales et d'impôts pour les entreprises, dont le gouvernement espère une relance des investissements et de l'emploi. Mais il est également censé permettre à la France de ramener ses déficits publics à 3% du PIB en 2015.

Les bons comptes font les bons pays...

"Ce que j'ai appris, c'est que la France compte si elle a de bons comptes", affirme encore François Hollande au JDD. Le chef de l'Etat souligne cependant que la baisse du chômage promise pour 2013 mais qui ne s'est toujours pas concrétisée, reste un des fils conducteurs déterminant de sa politique et de son quinquennat.

Il avait déclaré le 18 avril à des salariés de Michelin qu'il n'aurait "aucune raison d'être candidat" à sa réélection en 2017 ou "aucune chance d'être réélu" si le chômage ne baissait pas d'ici là.

 

Source : Lci.tf1.fr

Informations complémentaires :

 
Tartine M
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Hollande : « Le retournement économique arrive… »