1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Vous voyez que sur certains sujets, on est d'accord ; ))). D'ailleurs, si je ne me trompe pas, avec un tel succès mondial à Fukushima :

Fukushima I est équipée de six réacteurs, mis en service entre 1971 et 1979, dont cinq selon l'architecture Mark 1. Ils ont été construits par General Electric,Toshiba et Hitachi.

Source : fr.wikipedia.org

General Electric doit être très, très intéressé par le savoir-faire français, notamment en matière de nucléaire, énergies, etc. Ce qui du reste (si ça se fait) ne leur coûterait, in fine, pas très cher (si vous voyez ce que je veux dire...)

Alors est-ce un avant-goût du Traité transatlantique ? Restons sérieux ! Investissons plutôt une bonne fois pour toute dans l'avenir ... au lieu de vendre les bijoux de famille contre de l'argent scriptural... (Enfin,  là aussi il doit y avoir de sacrés pots de vins en jeu...). Aussi c'est aux citoyen(nes) de faire pression pour que Alstom reste français, dans l'intérêt commun à long terme...

Alstom 04 05 2014

(Boursier.com) — Après le vote du Conseil d'administration d'Alstom en faveur de General Electric et de son projet d'acquisition de sa branche Energie, le groupe américain semble avoir pris l'ascendant dans les négociations sur son rival allemand Siemens. Le groupe industriel français a accepté d'examiner jusqu'à la fin mai l'offre "non exclusive" de General Electric qui propose 13,5 milliards de dollars, soit près de 10 milliards d'euros pour la branche Energie d'Alstom. Si Arnaud Montebourg -Ministre français de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique- souhaite que les implications externes se limitent à un modèle de société conjointe, la majorité des Français nourrit un penchant pour une nationalisation temporaire.

Les Français mécontents de la gestion du dossier

A en croire un sondage réalisé par BVA pour i-Télé, les propositions de certains syndicalistes à l'image de Jean-Claude Mailly (FO) et de certains politiques comme Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche) trouvent écho auprès des Français. Une majorité de 55% d'entre eux, dont 70% se disent à gauche, souhaite la nationalisation temporaire de l'entreprise. Les Français se révèlent inquiets du suivi gouvernemental du dossier. Sur les 1102 répondants sollicités, 58% se disent mécontents de la gestion du dossier par les services de Bercy. Les sympathisants de droite se montrent pour le coup relativement critiques, avec 75% de mécontents alors que les votants de gauche sont satisfaits à 51% du suivi gouvernemental.

 

Source :  Boursier.com

Informations complémentaires :

 

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Les Français souhaiteraient une nationalisation d'Alstom