5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)
C'est marrant, car on vient de proposer un boulot à ma femme, et c'est davantage autour de 1600 brut, alors qu'avant elle gagnait 2300. Mais comme les patrons ont des exonérations de charges jusqu'à 1,2 Smic, ils ne veulent pas donner plus pour gagner sur les deux tableaux...
 
N.B. Je tenais une nouvelle fois à remercier celles et ceux qui partagent les articles que nous sélectionnons, ainsi que ceux qui votent sur http://info.pinterac.net/
 
Je vous remercie de votre implication.
 
Amitiés, ; )
 
f.
 
Salaire Francais
© Max PPP

ARGENT - Il s’agit du revenu mensuel net, mais ce chiffre masque des réalités plus contrastées.

L’info. Après avoir récolté des milliers de chiffres et fait tourner ses ordinateurs, la Dares, la cellule statistique du ministère du Travail, a livré son verdict : la rémunération moyenne en France était de 2128 euros nets par mois en 2011. A regarder votre fiche de paie, il est fort probable que vous trouviez ce chiffre peu réaliste. Si ce chiffre a le mérite de la simplicité, il pose autant de questions qu’il apporte de réponses. Et mérite donc un décryptage pour tenter de répondre à la question suivante : combien gagne vraiment un Français ?

© Max PPP

Salaire moyen d’un salarié : 2128 euros. "En 2011, dans le secteur privé et les entreprises publiques (…), le salaire moyen net de tous prélèvements sociaux s’est élevé à 2128 euros", a indiqué lundi la Dares. Le tout pour les employés travaillant à temps plein.

Ces chiffres varient évidemment en fonction du statut : le salaire net moyen est plus bas pour les employés (1649 euros) et pour les ouvriers (1680 euros), mais plus élevé pour les professions intermédiaires (2309 euros) et les cadres (4302 euros).

Salaire médian d’un salarié : 1712 euros. Le salaire moyen a le mérite de la simplicité mais il n’est pas assez précis. Un seul exemple pour tout comprendre : si vous faites la moyenne des rémunérations dans un groupe comprenant 999 smicards et un millionnaire, vous obtenez un chiffre qui n’est pas représentatif.

Les économistes préfèrent donc parler de salaire médian, c’est-à-dire le "salaire tel que la moitié des salariés de la population considérée gagne moins et l'autre moitié gagne plus", selon l’Insee. Le salaire médian est en moyenne 20% inférieur au salaire moyen et s’établissait en 2011 à 1712 euros net par mois. En clair la moitié des Français gagnait plus, l’autre moitié moins.

© REUTERS

L’indicateur ultime, le revenu disponible brut : 1458 euros. Parce qu’il faut toujours se méfier des chiffres, s’en tenir aux seuls salaires, moyen ou médian, ne suffit pas. En effet, les bas salaires bénéficient d’allocations sociales et ne paient pas ou peu d’impôts. A l’inverse, un gros salaire peut presque être divisé par deux après impôts.

L’Insee privilégie donc la notion de Revenu brut disponible (RDB), qui résume toutes ces informations. En voici la définition de base : RDB = tous les revenus + prestations sociales – (impôts+cotisations). On parle alors de niveau de vie, et non plus de salaire, avec un chiffre à retenir : le niveau de vie médian d’une personne seule s’établit à 1458 euros. Un chiffre qui varie évidemment en fonction de la taille du foyer, comme le montre ce tableau très complet réalisé par le Centre d’observation de la société. Pour savoir où vous vous situez, localisez le niveau de revenu de votre ménage (après impôts et prestations sociales) sur la colonne de gauche, puis localisez votre situation en fonction de la taille de votre famille.

© CENTRE D'OBSERVATION DE LA SOCIÉTÉ

Mais la rémunération moyenne, c’est aussi une affaire de sexe. Mesdames, il se peut que vous ne vous y retrouviez pas dans les chiffres avancés jusqu’à présent, et pour cause : à poste équivalent, les hommes gagnent plus que les femmes. Selon les chiffres de la Dares, le salaire moyen s’établit ainsi à 2312 euros pour un homme, alors qu’il n’atteint que 1863 euros pour une femme. Un écart de 19% qui s’accroît encore lorsqu’on s’intéresse aux emplois à temps partiel, dans lesquels les femmes sont sur-représentées : la différence de revenu frôle alors les 31%, selon l’Observatoire des inégalités.

© MAXPPP

Quand commence la richesse ? Malgré des dizaines d’ouvrages consacrés à la question, il est difficile d’y répondre tant la réponse est subjective. Lorsqu’on interroge les Français, la richesse commence à 6500 euros net par mois.

Lorsqu’on pose la question à des spécialistes, la réponse est plus complexe. Pour le directeur de l'Observatoire français des inégalités, Louis Maurin, on est riche lorsqu’on gagne plus de deux fois le revenu médian (après impôts). C’est-à-dire au-dessus de la courbe verte du graphique ci-dessus : au-delà de 2917 euros par mois pour une personne seule, au-delà de 7683 euros par mois pour un couple avec deux enfants, etc.

Puisque la richesse d’une personne est relative à ce que gagne son voisin, d’autres économistes préfèrent la définir ainsi : est riche celui qui fait partie des 10% de Français gagnant le mieux leur vie. Si on suit cette logique, une personne seule est riche lorsqu’elle gagne plus de 4803 euros par mois, après impôts et prestations sociales, selon les chiffres de l’Insee datant de 2011. Un chiffre qui avoisine en fait les 8000 euros par mois avant que le Fisc ne prenne sa part.

 

Source(s) : Europe1.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Un Français gagne en moyenne 2128 euros par mois. Vraiment ?