Sabotage Chloroquine Etude Recovery
l'étude Recovery sur l'hydroxychloroquine a été volontairement sabotée

Encore une étude européenne foireuse dénomé : « Recovery », et tout comme l'étude du journal the lancet, elle vise à décridibiliser l'hydroxychloroquine, car c'est sûr qu'avec 12 comprimés par jour...

Des études montrent que les tours de téléphonie mobile causent des dommages importants aux arbres et à la santé humaine (Phillipschneider.com)
Des études montrent que les tours de téléphonie mobile causent des dommages importants aux arbres et à la santé humaine (Phillipschneider.com)

Avec cet article je sens déjà le vent du boulet. Mais c’est un article « conspirationniste » ? Ce à quoi je rétorquerais que pour tout ceux qui ont vu le documentaire « Sous le feu des ondes » , personne ne peut nier les effets des ondes...

Un ancien chef du MI6 affirme que le COVID-19 a été fabriqué dans un laboratoire chinois (Jpost.com)
Un ancien chef du MI6 affirme que le COVID-19 a été fabriqué dans un laboratoire chinois (Jpost.com)

Un point de vue très critique sur les Chinois et leur possible implication dans la création de ce coronavirus et leur gestion de la crise. Mais il  ne faudrait pas oublier que les Américains AUSSI parcipaient à ces recherches, Cependant si l'étude dont...

Salaire, la bombe à retardement ? (Boursorama.com)
Salaire, la bombe à retardement ? (Boursorama.com)

Focus sur ceux qui ont fait tourner la France pendant le confinement, et qui attendent aujourd'hui une revalorisation de leurs revenus. Dans le public, l'Etat a-t-il les moyens de le faire ? Les entreprises ont-elles les reins assez solides pour encaisser des hausses ? L'analyse de...

« Angles morts inacceptables », « cacophonie » et « manquements » : le rapport au vitriol de la commission d’enquête sur l’incendie de Lubrizol (Marianne.net)
« Angles morts inacceptables », « cacophonie » et « manquements » : le rapport au vitriol de la commission d’enquête sur l’incendie de Lubrizol (Marianne.net)

Que s'est-il passé à Rouen lors de l'incendie de l'usine Lubrizol, qui va payer ? Qu'en est-il de la santé des riverains ? L'État a-t- il été à la hauteur ? Eh bien, je pense que vous avez les réponses. Mais voici un...

Des Hélicoptères et des Humvees militaires avec tourelles de canon montées sont déployés pour les manifestations à Washington (Activistpost.com)
Des Hélicoptères et des Humvees militaires avec tourelles de canon montées sont déployés pour les manifestations à Washington (Activistpost.com)

Il semblerait que comme l'avait promis Donald Trump, l'armée se déploie à Washington DC. Mais il ne savent pas si ce sont des troupes qui rentrent à leur base ou le déploiement de nouveaux militaires, mais comme le fait remarquer Activist Post, pourquoi...

L’AGIRC-ARRCO obligée d’emprunter en urgence pour payer les pensions (CDS)
L’AGIRC-ARRCO obligée d’emprunter en urgence pour payer les pensions (CDS)

Comme ceci a été évoqué ici ou là dans le courant du mois de mai, y compris dans nos colonnes, la crise sanitaire du coronavirus a des conséquences financières importantes pour l'AGIRC-ARRCO. Ses recettes ayant largement diminué du...

  • Sabotage Chloroquine Etude Recovery l'étude Recovery sur l'hydroxychloroquine a été volontairement sabotée

    samedi 6 juin 2020 05:07
  • Des études montrent que les tours de téléphonie mobile causent des dommages importants aux arbres et à la santé humaine (Phillipschneider.com) Des études montrent que les tours de téléphonie mobile causent des dommages importants...

    vendredi 5 juin 2020 16:38
  • Un ancien chef du MI6 affirme que le COVID-19 a été fabriqué dans un laboratoire chinois (Jpost.com) Un ancien chef du MI6 affirme que le COVID-19 a été fabriqué dans un laboratoire chinois...

    vendredi 5 juin 2020 15:32
  • Salaire, la bombe à retardement ? (Boursorama.com) Salaire, la bombe à retardement ? (Boursorama.com)

    vendredi 5 juin 2020 10:44
  • « Angles morts inacceptables », « cacophonie » et « manquements » : le rapport au vitriol de la commission d’enquête sur l’incendie de Lubrizol (Marianne.net) « Angles morts inacceptables », « cacophonie » et « manquements » : le rapport au...

    vendredi 5 juin 2020 07:40
  • Des Hélicoptères et des Humvees militaires avec tourelles de canon montées sont déployés pour les manifestations à Washington (Activistpost.com) Des Hélicoptères et des Humvees militaires avec tourelles de canon montées sont déployés...

    jeudi 4 juin 2020 15:59
  • L’AGIRC-ARRCO obligée d’emprunter en urgence pour payer les pensions (CDS) L’AGIRC-ARRCO obligée d’emprunter en urgence pour payer les pensions (CDS)

    jeudi 4 juin 2020 15:01
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Le responsable du rayon marée d'un supermarché toulousain est convoqué à un entretien avant licenciement pour avoir baissé les prix de plusieurs produits en "limite de fraîcheur" dont des crevettes. Il voulait éviter d'avoir à les jeter.

Casino 28 10 2013

Une procédure est entamée contre un salarié du supermarché Casino de l'avenue Honoré de Serres à Toulouse et le salarié est convoqué à un entretien préalable lundi en vue de son licenciement, pour avoir bradé des produits "en fin de période de fraîcheur", selon nos informations.

L'homme, salarié depuis 22 ans dans ce supermarché, est accusé d'avoir baissé les prix en fin de journée le 15 octobre, notamment sur des crevettes, pour les vendre à des clients plutôt que de jeter la marchandise qui n'aurait pas pu être remise en vente le lendemain.

La direction du magasin l'a aussitôt mis à pied et a entamé une procédure de licenciement. Selon une source syndicale, le nouveau directeur du supermarché interdit toute promotion sur les produits approchant de la date de péremption ou de limite de fraîcheur, demandant aux salariés de jeter les produits non vendables. De la même manière, le pain rassis doit être mis à la poubelle et ne peut plus être donné aux clients propriétaires d'animaux, comme c'était le cas auparavant. Le rayon réservé aux produits frais approchant la date de péremption (yaourts, charcuterie ou fromages) dont les prix étaient traditionnellement baissés de 30 %, a été supprimé. 

Le personnel du supermarché est choqué par la mesure de mise à pied et la procédure de licenciement contre leur collègue, d'autant qu'en période de crise, beaucoup de clients sont intéressés par des produits en limite de fraîcheur à prix bradés. Mais la consigne de la direction est désormais de jeter ces produits. Une partie du personnel pourrait se mettre en grève dans les jours qui viennent pour soutenir leur collègue.

Nous avons joint au téléphone le directeur du supermarché qui n'a pas souhaité s'exprimer sur ce sujet et nous a renvoyé vers le service communication du groupe Casino, qui gère plus de 10.000 magasins. Pour la représentante du groupe, "il y a un règlement dans chacun de nos magasins et le salarié aurait dû en référer à son directeur avant de baisser les prix". "Si le règlement n'est pas respecté, il doit y avoir sanction", ajoute-t-elle, avant de préciser qu'une convocation à un entretien préalable ne signifie pas que le salarié va être forcément licencié.

 

Source : Midi-pyrenees.france3.fr

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Actualités françaises Arrow Il brade des produits en limite de fraîcheur pour ne pas les jeter : un salarié d'un supermarché menacé de licenciement