Le Grand Reset Cela Ressemblera A Quoi
A quoi cela peut ressembler un grand reset ? - L’édito de Charles SANNAT (Insolentiae)

On est lundi, et c'est l'heure de l'opus hebdomadaire de Charles Sannat où il entre dans les détails de ce possible futur 'grand reset', et cela est très intéressant. Amitiés, f. Mes chères impertinentes, mes chers...

COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ? (Nexus.fr)
COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ? (Nexus.fr)

Pendant que certains crient au complot, quand on leur explique qu’il existe une volonté de créer des systèmes de traçage, pour savoir quelles maladies nous avons attrapées et si nous sommes vaccinés ou immunisés, d’autres sont en plein...

FATIMA/14 : Le monde d'aujourd'hui vu par Marie (1 de 3)
FATIMA/14 : Le monde d'aujourd'hui vu par Marie (1 de 3)

C'était planifié pour hier, mais je vous le passe ce matin, c'est toujours dans la série Fatima, et on retrouve Rosaire Raymond (qui est très bien) pour nous expliquer cela. Pour avoir toute la série d’émissions en...

Natacha Polony : « La démocratie est morte en France » (RTL)
Natacha Polony : « La démocratie est morte en France » (RTL)

On retrouve avec plaisir Natacha Polony, pour un constat que je pense, on partage tous.   Source : Youtube.com   Informations complémentaires :  Crashdebug.fr : Municipales : « Quand on s'allie au deuxième tour, on lâche ses...

Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce dimanche 5 juillet 2020
Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce dimanche 5 juillet 2020

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien, et pour commencer ce dimanche, voici la Revue de presse de notre Contributeur anonyme, bien sûr plus de titres dans la Defcon Room. Amitiés, L'Amourfou / Contributeur anonyme / Chalouette /...

Municipales : « Quand on s'allie au deuxième tour, on lâche ses convictions », annonce Philippe Pascot (RT)
Municipales : « Quand on s'allie au deuxième tour, on lâche ses convictions », annonce Philippe Pascot (RT)

Je vous passe cette interview de Philippe Pascot avant de partir, car je l'ai écouté, et comme d'habitude il a été pas mal. Bonne journée, ; ) f. A moins d'un mois du second tour des élections municipales, le jeu des alliances...

Coronavirus : Une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn (20 minutes.fr)
Coronavirus : Une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn (20 minutes.fr)

Parodie de justice là encore, pour distraire le bon peuple… Sibeth Ndiaye qui a dit à tous les Français que les masques « étaient inutiles » (et plus grave, de part leur impréparation a empêché les gens...

  • Le Grand Reset Cela Ressemblera A Quoi A quoi cela peut ressembler un grand reset ? - L’édito de Charles SANNAT (Insolentiae)

    lundi 6 juillet 2020 11:39
  • COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ? (Nexus.fr) COVI-PASS : Bientôt un passeport santé pour pouvoir circuler ou se rassembler ? (Nexus.fr)

    lundi 6 juillet 2020 04:26
  • FATIMA/14 : Le monde d'aujourd'hui vu par Marie (1 de 3) FATIMA/14 : Le monde d'aujourd'hui vu par Marie (1 de 3)

    lundi 6 juillet 2020 03:54
  • Natacha Polony : « La démocratie est morte en France » (RTL) Natacha Polony : « La démocratie est morte en France » (RTL)

    dimanche 5 juillet 2020 16:46
  • Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce dimanche 5 juillet 2020 Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce...

    dimanche 5 juillet 2020 07:36
  • Municipales : « Quand on s'allie au deuxième tour, on lâche ses convictions », annonce Philippe Pascot (RT) Municipales : « Quand on s'allie au deuxième tour, on lâche ses convictions », annonce...

    samedi 4 juillet 2020 07:32
  • Coronavirus : Une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn (20 minutes.fr) Coronavirus : Une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Olivier...

    samedi 4 juillet 2020 04:33
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Vous voyez, quand je vous parlais de l’action occulte du monde de la finance, au niveau le plus intime des états... Et tout est lié Cahuzac, HSBC, Falciani

Cahuzac 13 11 2013
Jérôme Cahuzac à l'Assemblée nationale

Olivier Thérondel, enquêteur de la cellule Tracfin (chargée de traquer les circuits financiers) avait dénoncé sur le site Médiapart les côtés occultes du rapatriement des fonds de Jérôme Cahuzac. Il doit répondre de ces fuites aujourd’hui devant un tribunal. Lui dénonce la persécution d’un «lanceur d’alerte».

Quel était votre rôle au sein de la cellule spécialisée Tracfin, chargée d’enquêter sur les circuits financiers clandestins ?

Je suis, à l’origine, contrôleur des douanes, et je travaillais depuis 2004 au sein de la cellule Tracfin, sur toutes sortes de dossiers, financements occultes, blanchiments…

Que se passe-t-il pour vous dans cette affaire Cahuzac ?

Le 2 avril, Jérôme Cahuzac démissionne. Il indique à sa banque qu’il va rapatrier les fonds de Singapour. Or, nous, le 5 avril, nous recevons de sa banque une télédéclaration de soupçons. Je suis le premier à recevoir ces éléments. Je me renseigne sur les virements, je vois que d’autres personnes apparaissent, bref, je fais mon travail. Et la même banque envoie des compléments de déclarations au fur et à mesure des virements qui arrivent de Singapour.

Qu’arrive-t-il à ce moment-là ?

C’est à partir de là qu’on va me demander de ne plus ajouter les noms des personnes qui sont citées par la banque. Et dès que les informations arrivaient, mon directeur masquait le nom de Cahuzac. Ce qui fait que lors des saisies informatiques, à chaque fois, on recréait une fiche au nom de Cahuzac, puisque la précédente avait été maquillée ! Maquiller les noms, cela veut dire qu’on va empêcher à toute personne susceptible d’enquêter de faire son travail, comme un juge, par exemple. Moi, je trouve cela assez malsain et en tout cas, pas très légal. Par ailleurs, je constatais que les informations que j’avais récupérées, n’étaient pas «orientées». Normalement, dans les 24 heures, on procède à un suivi, on enquête sur ces informations. Là, stand-by. Dans le même temps, rien ni personne dans la presse n’indique que Cahuzac a rapatrié son argent. Sur BFM, il est interviewé mais n’en parle pas. Une chose aussi est étrange : la commission d’enquête parlementaire s’est arrêtée le 2 avril. Elle n’a donc pas pu avoir connaissance de ce retour des fonds depuis Singapour.

Comment jugez-vous l’attitude de Jérôme Cahuzac pendant cette période ?

À mon sens, il a été «réglo». Il a joint les actes à la parole, et il a fait vite, très vite.

Alors, vous alertez la presse ?

Je m’abonne à Médiapart et je décide de tenir un blog, parce que j’ai un peu honte de ce qui se passe. Et je deviens «la fouine», et puis «Trac-Fouine».

Mais la publicité que vous donnez à cette affaire risque de vous coûter cher aujourd’hui en justice ?

J’ai reçu un courrier où on m’indique que mon habilitation du service Tracfin m’a été retirée «Des faits ont été portés à ma connaissance. Ils me paraissent porter une atteinte grave au bon fonctionnement du service et être incompatibles avec les fonctions que vous y exercez», m’écrit le directeur. Depuis, j’ai été réaffecté à mon service d’origine,, les Douanes. On ne m’a pas fait de cadeau. Mon avocat n’a pas encore toutes les pièces du dossier. J’ai subi des perquisitions, des réquisitions à ma banque… J’estime avoir fait mon devoir de lanceur d’alerte et je veux que ce statut me soit reconnu. Je n’ai pas divulgué d’éléments qui puissent nuire à l’enquête. Je risque de perdre mon emploi dans la fonction publique. Mais j’irai devant la Cour européenne s’il le faut. Recueilli par Dominique Delpiroux


«Affaire en cours»

«Il s’agit d’une affaire en cours, je ne peux donc ni confirmer ni infirmer ces faits» indique Jean-Baptiste Carpentier, directeur de Tracfin. «Mais, dans les cas où nous recevons une déclaration concernant des informations déjà connues par la justice, notre rôle n’est pas d’enquêter sur les mêmes faits que les juges, cela n’aurait pas de sens. Il peut nous arriver de travailler sur ces affaires, mais c’est alors en concertation étroite avec les juges et sur des axes différents.»

Ce qui pourrait signifier qu’Olivier Thérondel n’aurait pas été averti d’une collaboration avec les juges.

 

La Dépêche du Midi via Chalouette

Source : Ladepeche.fr

Informations complémentaires :

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Actualités françaises Arrow Affaire Cahuzac : l'enquêteur qui a lancé l'alerte devant la justice