1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Dans le volet financier de l’affaire Karachi, les juges ont demandé que Nicolas Sarkozy soit entendu comme témoin assisté par la Cour de Justice de la République. Ils ont aussi demandé sa saisine pour enquêter sur l’ancien Premier ministre Edouard Balladur et son ministre de la Défense, François Léotard.


Attentat de Karachi : Olivier Morice accuse... par rue89

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans l’affaire du volet financier de l’affaire Karachi. Les juges ont demandé une audition de Nicolas Sarkozy comme témoin assisté par la Cour de Justice de la République (CJR), a annoncé vendredi à l’AFP Me Olivier Morice, un avocat des parties civiles. Ils ont estimé que les éléments recueillis par l’enquête rendaient nécessaire l’audition de l’ex président de la République, qui était ministre du Budget dans le gouvernement Balladur (de 1993 à 1995).

Selon l’avocat, les juges ont aussi demandé la saisine de la CJR _ seule juridiction compétente pour juger un ministre pour des faits commis dans l’exercice de ses fonctions_ pour enquêter sur l’ancien Premier ministre Edouard Balladur et son ministre de la Défense François Léotard.

Les juges enquêtent sur le financement de la campagne présidentielle d’Edouard Balladur en 1995. Ils suivent deux pistes : d’un côté, celle du détournement de commissions sur des contrats d’armement avec le Pakistan et l’Arabie saoudite, de l’autre, celle d’un financement occulte de cette même campagne via les fonds secrets de Matignon.

L’attentat de Karachi, survenu le 8 mai 2002, a coûté la vie à 15 personnes dont 11 ouvriers français de la Direction des constructions navales (DCN).Cet attentat fait l’objet d’une enquête distincte du juge antiterroriste Marc Trevidic. La thèse d’un attentat islamiste avait longtemps été privilégiée, avant que le magistrat ne réoriente l’enquête en 2009 vers l’hypothèse de représailles liées à l’arrêt du versement de commissions afférentes au contrat avec le Pakistan.

 

Source : Lesechos.fr via Chalouette

Informations complémentaires :

 
Karachi 07 02 2014
Nicolas Sarkozy et Edouard Balladur à l’Elysee le 22 juin 2011 - AFP Pool P. Wojazer
 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...
You are a guest ( Sign Up ? )
or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Affaire Karachi : Balladur, Léotard, et peut-être Nicolas Sarkozy face à la Cour de Justice de la République