Alerte 30.07.2013 : « possible » fraude Banque postale en cours… (explications)

(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
0.0 of 5 (0 Votes)

J'ai vu une personne qui faisait une recherche sur ce thème, dans l'interface d'administration du site en ciblant cette matinée, et j'ai voulu me connecter à mon service internet de la Banque postale, et j'ai eu ce message. Aussi, comme ils le disent, ne communiquez AUCUN code reçu par SMS. De plus (pour moi), ne cliquez jamais sur un courrier E-mail de la Banque postale. S'ils veulent vous contacter, ils le feront par l'interface mail du site de la poste ou par téléphone.

Update 30.07.2013 @ 20h00 : Site de la poste à nouveau disponible, le code SMS sert apparemment à octroyer des droits de virement via GSM (voire votre mailbox la poste)

Update 31.07.2013 @ 12h04 : C'était une panne informatique en fait, voire explications ci dessous.

Alerte_fraude.jpg

Un serveur de La Banque Postale est tombé en panne dans la nuit de lundi à mardi, fermant l’accès à certains distributeurs d’argent et à la banque en ligne du groupe.

Coup de chaud à La Banque Postale. Un ou plusieurs serveurs du groupe bancaire sont tombés en panne dans la nuit de lundi 29 à mardi 30 juillet, entraînant une série de dysfonctionnements pour ses clients dans le cadre de leurs opérations les plus courantes.

Mardi matin, ceux-ci ne pouvaient ainsi pas retirer d’argent dans un grand nombre de distributeurs d’argent (DAB) situés à Paris, dans la région Ile-de-France et en Bourgogne. Des affichettes placardées sur les distributeurs indiquaient à la clientèle que des « problèmes techniques » en rendait l’utilisation momentanément impossible. Depuis la mi-journée, « le service de retrait d’argent est de nouveau rétabli, assure un porte-parole de La Banque Postale. Et nous travaillons au rétablissement global de nos services ».

La banque en ligne inaccessible

Bug le plus visible, la fermeture des DAB n’est de fait pas la plus ennuyeuse. La panne informatique qui touche La Banque Postale a aussi et surtout perturbé le traitement des virements et des prélèvements qui n’ont pas pu être faits en temps et en heure. « Il n’y aura pas de préjudice pour les clients : ceux qui pourraient se retrouver dans le rouge parce qu’un virement n’a pas pu être fait avant l’arrivée d’un prélèvement sur leur compte, n’auront pas à acquitter d’agios », promet ce porte-parole. La panne informatique a aussi touché les services de banque en ligne qui ne sont plus accessibles aux internautes depuis lundi soir.

Ninon Renaud

 

Source : Lesechos.fr


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Informatique

Sites ami(e)s