(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 4.75 (4 Votes)

J'ai vu ça sur Twitter et effectivement c'est passé hier et ça semble en discussion à partir d'aujourd'hui, voir sur cette page de l'Assemblée nationale,

Ma femme me dit que c'est impossible, à moins que ce soit pour les enfants qui veulent se faire vacciner sans l'aval de leurs parents...

Bref, c'est pour info.

Amitiés,

f.

Contributeur Anonyme

Enfants Covid

Après l’alinéa 27, insérer un alinéa ainsi rédigé : 

« F bis. - Sauf contre-indication médicale reconnue, lorsque le Premier ministre prend les mesures mentionnées aux 1° et 2° du A, seul le consentement de l’un ou l’autre des titulaires de l’autorité parentale est requis pour la réalisation d’un dépistage ou l’injection du vaccin contre le SARS-CoV-2. »

Exposé sommaire

Le présent amendement vise à faciliter l'accès au dépistage et à la vaccination aux personnes mineures de 12 ans et plus. Il s'agit d'autoriser ces actes de dépistage ou d'injection du vaccin contre le SARS-CoV-2 sans le recueil préalable du consentement des deux titulaires de l'autorité parentale, le cas échéant.

Source(s) : Assemblée nationale via Twitter

Cerise sur le gâteau ont vous avait dit qu'il n'y aurait JAMAIS de retour à la normale. cf.'great reset'

Informations complémentaires :