1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Tout le monde sait que la réalité est bien plus nuancée que noire ou blanche (informations complémentaires). Mais comme ça va être justement encore un bon prétexte pour nous mettre des lois liberticides, autant que vous soyez sur vos gardes. Cela va être dur pour l'état islamique de faire un max de victimes en période de confinement, mais un ou deux malades peuvent faire des morts, aussi soyez prévenus. Vous pouvez être sûr aussi qu'ils s'occupent des banlieues, alors qu'avant on avait une police de proximité qui était sur le terrain, Merci Mr Sarkozy, encore ces dépenses superflues que tous nos chers politiques ont jugés bon de supprimer depuis 30 ans, avec le reste. Merci Bruxelles !

Amitiés, ; )))

f.

Isis Covid 19
Image Credit : VOA News

30 avril 2020 par Joseph Fitsanakis Laissez un commentaire

Les experts en terrorisme d'ISIS en Iraq ont averti que l'État islamique pourrait exploiter l'instabilité mondiale causée par la nouvelle pandémie de coronavirus pour organiser une résurgence mondiale. En effet, certains signes indiquent que l'activité de l'État islamique s'est intensifiée en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient et même en Europe, ces derniers jours.

Le 28 avril, l'État islamique a déclaré qu'il était responsable d'un attentat suicide dans la ville irakienne de Kirkouk, qui a fait quatre blessés. L'attentat visait l'Agence de protection de l'information, qui est l'agence de renseignement de facto du gouvernement local dirigé par les Kurdes dans le nord de l'Irak. On estime que l'État islamique commande au moins 20.000 combattants armés en Irak et en Syrie. Rien qu'entre le 15 et le 21 avril, l'État islamique a mené plus de 30 opérations dans tout l'Irak, selon les rapports.

Le même jour, le 28 avril, un automobiliste qui semble avoir délibérément percuté son véhicule contre deux motards de la police à Paris a déclaré qu'il avait prêté allégeance à l'État islamique. Au début de ce mois, la police de la ville allemande de Francfort a arrêté trois membres présumés de l'État islamique, qui étaient en train de planifier un attentat à la bombe visant à tuer un grand nombre de civils. Ces attentats font suite à une "montée en puissance de la propagande" de l'État islamique, visant un public européen.

Le 17 avril, un groupe lié à l'État islamique aux Philippines, a tendu une embuscade à un convoi militaire et a exécuté 11 soldats après les avoir capturés. Les soldats tentaient d'arrêter ou de tuer un commandant supérieur du groupe militant. Et le 24 avril, le gouvernement du Mozambique a annoncé que l'État islamique y était présent et actif, après qu'un groupe où des militants armés aient tué 52 civils dans un village de Cabo Delgado, qui est la région riche en pétrole du Mozambique.

Entre-temps, les publications et les messages médiatiques de l'État islamique décrivent le nouveau coronavirus comme une forme divine de châtiment contre la Chine athée, ainsi que contre l'Iran "polythéiste" et les "croisés" d'Europe. Certains médias de l'État islamique ont exhorté les partisans du groupe à s'abstenir de s'aventurer dans les régions fortement infectées. Mais des messages plus récents ont demandé qu'une "insurrection" coïncide avec le Ramadan, qui durera pendant la majeure partie du mois de mai.

► Auteur : Joseph Fitsanakis | Date : 30 avril 2020 | Lien permanent

Source : Intelnews.org

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Le jeu de l'argent
 
Crashdebug.fr : Les Bilderberg
Crashdebug.fr : J'Accuse
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Analyse : Les experts avertissent que l'ISIS pourrait utiliser la crise du COVID-19 pour mettre en scène une résurgence mondiale (Intelnews.org)