Annulation du gel des tarifs du gaz : GDF Suez va facturer 290 millions d’euros à ses clients

Voilà, on était prévenu, et ça sera donc 290.000.000 €uros de facturation, et 38 € d'augmentation en moyenne pour 7 millions de foyer qui seront étalés jusqu'en 2014... Et ce n'est pas fini... Car GDF annonce déjà que l'augmentation de 2 % ne suffira pas... Comme je vous l'ai dit, je maintiens que le calcul du prix du gaz basé sur le pétrole est injuste... Et je ne suis pas le seul à le dire, même si le gaz en dépend en partie...

gaz_38euros.jpg

La facture de gaz va augmenter après l’annulation par le Conseil d’Etat du gel des tarifs du dernier trimestre de l’an dernier. GDF Suez va ainsi “facturer 290 millions d’euros à ses clients”, un rattrapage lissé dans le temps pour “réduire l’impact sur leur pouvoir d’achat”.

La hausse atteindra 38 euros en moyenne étalés jusqu’à juin 2014, soit moins de deux euros par mois, pour les sept millions de ménages qui se chauffent au gaz naturel, selon le groupe.

A l’occasion de la publication jeudi de ses résultats semestriels, GDF Suez a précisé qu’après “l’annulation par le Conseil d’Etat du gel tarifaire pour la période du 1er octobre 2011 au 1er janvier 2012, le groupe va facturer 290 millions d’euros à ses clients sur une durée permettant de réduire l’impact sur leur pouvoir d’achat”.

Ces 290 millions d’euros, déjà annoncés lors de la publication des résultats annuels du groupe, correspondent au manque à gagner du groupe sur le dernier trimestre 2011, a précisé à Sipa le service de presse du gazier.

Le 10 juillet dernier, le Conseil d’Etat avait annulé l’arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel du 29 septembre 2011, laissant un mois au nouveau gouvernement pour prendre un nouvel arrêté. Cet arrêté, qui devrait être pris d’ici à la mi-août, doit préciser les conséquences financières de cette annulation.

GDF pour sa part calculera la répercussion de la hausse au prorata de la consommation de chaque client, a fait savoir le groupe, qui compte dix millions de clients particuliers et professionnels, dont sept millions se chauffent au gaz.

D’autre part, GDF souligne que “la décision du gouvernement (de Jean-Marc Ayrault, NDLR) de limiter la hausse de juillet à 2 % est insuffisante pour couvrir les coûts d’approvisionnement de GDF SUEZ, comme l’a souligné la CRE (Commission de régulation de l’énergie, NDLR) dans sa délibération du 17 juillet”. GDF “estime l’impact de la limitation de cette hausse à environ 30 millions d’euros sur l’Ebitda (résultat opérationnel avant dépréciation et amortissement) du troisième trimestre”.

 

Source : Realinfos, Afp

Informations complémentaires :

 

Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Archives / Recherche

Sites ami(e)s