(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Que justice soit faite ! Par contre, inquiéter les Anonymous alors qu'ils ne font qu'épurer le système je trouve ça pas terrible... Que la police face plutôt son travail sur les suspects et épluche leurs ordinateurs... (Et ceux de leurs fournisseurs d'accès à internet...)


500 pédophiles identifiés par Anonymous... par JaneBurgermeister

Nathalie Servais
www.rtbf.be
mer., 11 juil. 2012 09:04 CDT

Anonymous, c'est ce collectif de hackers, de pirates sur Internet qui prônent une totale liberté d'expression et procèdent régulièrement à des dénonciations. La dernière action en date fait du bruit : des adresses de pédophiles belges ont été publiées sur le web.

Anonymous, c'est ce collectif de pirates du Web qui a pris comme symbole le masque du personnage de V pour Vendetta, une bande dessinée dont on a tiré un film. Ces activistes se sont, notamment, attaqués à des pays qui brident la liberté d'expression et, depuis plusieurs jours, ils dénoncent ceux qui font de la pornographie infantile sur le Net, avec une action nommée "Pedochat" lancée samedi dernier par les hackers d'Anonymous. Depuis samedi, le collectif de Hackers a publié sur Internet l'adresse courriel de 500 personnes actives sur des sites pédophiles, et dans certains cas, il s'agit même des numéros de téléphone et des adresses du domicile de ces personnes.

Parmi ces adresses figurent plusieurs dizaines d'adresses belges

La police spécialisée sur Internet, la "Federal Computer Crime Unit" s'est emparée de ces données et compte mener une enquête sur ces éventuels pédophiles. La police va également s'intéresser aux membres d'Anonymous qui ont mis les documents en ligne. Ils pourraient eux aussi être poursuivis.

Child Focus a également réagit et dénonce l'action d'Anonymous. L'organisation estime que c'est à la police de mener des enquêtes si des choses illégales se passent sur des sites de chat.

Ce n'est toutefois pas la première fois qu'Anonymous s'attaque à la pédophilie sur Internet. L'an dernier déjà, les données de 40 sites qui hébergeaient des échanges pédophiles ont été piratées, exposant ainsi le nom de plus de 1500 pédophiles


Commentaire : Lire également:

Crashdebug.fr : Énorme scandale en Belgique : les Anonymous publient une liste de personnalités impliquées dans le réseau de l'affaire Dutroux

 

Source : Sott.fr


Information complémentaire :

Pedo Chat

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Informatique Arrow Sécurité Arrow Anonymous publie des adresses de pédophiles, dont des Belges, sur le net