En orbite, la navette Discovery prépare son rendez-vous avec l'ISS

(Temps de lecture: 2 - 4 minutes)

La navette américaine Discovery s'est envolée lundi à l'aube de Cap Canaveral (Floride) pour l'un de ses derniers voyages vers la Station spatiale internationale (ISS). A son bord, sept astronautes, parmi lesquels trois femmes, dont une Japonaise et une ex-professeur de lycée.

Une fois qu'ils auront débarqué dans la station mercredi, il y aura alors quatre femmes sur orbite, une première mondiale. L'Américaine Tracy Caldwell Dyson est arrivée dimanche dans l'ISS avec deux spationautes russes à bord d'un vaisseau Soyouz.


inside the space station
envoyé par folamour_dailymotion. - Vidéos des dernières découvertes scientifiques.

«Bonne chance et bon vent», a dit peu avant le décollage le directeur du lancement Pete Nickolenko en s'adressant au commandant de bord Alan Poindexter. «Allons-y», lui a répondu ce dernier. Après ce , il n'en restera que trois avant l'envoi au musée des trois orbiteurs de la flotte fin 2010. Après la fin des navettes, les Etats-Unis dépendront des Soyouz russes pour acheminer leurs astronautes à l'ISS, jusqu'à ce qu'un lanceur commercial américain soit prêt vers 2015.

Congélateur

La navette a atteint l'orbite terrestre en 8 mn 30 à 225 km d'altitude pour préparer son rendez-vous avec l'ISS, à laquelle elle s'amarrera mercredi. La station se trouve à 343 km d'altitude. Une quinzaine de minutes avant le lancement, telle une étoile, a fait un passage à la verticale du Centre spatial Kennedy.

L'objectif de cette mission de 13 jours est la livraison de huit tonnes de ravitaillement et de matériels dont des couchettes pour les six occupants permanents de l'ISS, ainsi que sept armoires destinées à diverses expériences scientifiques.

Discovery apportera aussi un congélateur supplémentaire pour préserver les échantillons des expériences menées en micro-gravité et un réservoir d'ammoniaque pour le système de refroidissement de la Station, ainsi qu'un mécanisme d'exercice permettant de mesurer la force musculaire.

La fin des navettes

La plupart de ces équipements et vivres sont embarqués dans le module pressurisé Leornardo, de construction italienne, arrimé dans la soute de la navette. Leornardo sera amarré à l'ISS pour être déchargé.

Le Obama a décidé en février d'annuler le programme Constellation de retour des Américains sur la Lune, éliminant du même coup le développement de la fusée Ares 1 censée, avec la capsule Orion, succéder à la navette vers 2015. Il entend à la place encourager le secteur privé à offrir des lanceurs pour mettre les astronautes de la Nasa sur orbite à moindre coût.

Vu sur Le Parisien

Informations complémentaires :

Euronews (Video) : La navette américaine Discovery s’envole vers l’ISS
Ciel & Espace : Discovery décolle vers l'ISS
Le Figaro : Décollage de la navette Discovery


Inscription à la Crashletter quotidienne

Inscrivez vous à la Crashletter pour recevoir à 17h00 tout les nouveaux articles du site.

Sites ami(e)s