1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Comment pourrait-il en être autrement ? Et combien de temps ce supplice, va-t-il durer... ?

Grece 11 02 2014
La situation financière de la Grèce n'est pas encore claire (Philippe Huguen - AFP)

Alors que le premier ministre grec assurait ce weekend que son pays n'a plus besoin de plan de sauvetage, le patron d'Eurostat, lui, n'est pas aussi affirmatif. Aucun chiffre sérieux le prouve, estime-t-il.

La Grèce suscite toujours des inquiétudes. Antonis Samaras, le Premier ministre grec assure que son pays n'a pas besoin d'un nouveau plan de sauvetage.

Mais rien n'est moins sûr si l'on en croit l'interview accordée dans le même temps par le patron d'Eurostat, l'institut européen de statistiques, au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Le patron d'Eurostat vient en quelques phrases de doucher les espoirs sur la Grèce, en laissant planer de sérieux doutes sur la situation réelle du pays. "Nous n'avons pas, dit-il, de chiffres sérieux ni sur le déficit ni sur le montant de la dette grecque." "Les chiffres de l'office européen des statistiques sont attendus fin mars et d'ici là toutes les annonces ne sont que pure spéculation, ajoute-t-il."

Rassurer les électeurs grecs

Le patron d'Eurostat vient donc clairement de calmer les ardeurs du chef du gouvernement grec, qui multiplie les déclarations rassurantes ces derniers temps et vient encore d'assurer que son pays n'avait pas besoin d'un nouveau plan de sauvetage.

Il s'agit plus, visiblement, de rassurer ses électeurs échaudés par toutes les mesures d'austérité. Les responsables européens, eux, attendent de juger sur pièce et côté statistiques, rien ne permet pour l'instant d'affirmer que la Grèce est bel et bien tirée d'affaires.

 

Source(s) : Bfmtv.com via Maître Confucius

Informations complémentaires :

 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow Budget : la Grèce a-t-elle enjolivé ses chiffres?