1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour ! Fin de week end, et on va entamer la soirée. Comme je vous le disais dans le chat, je m’occupe du nouveau PC à Chalouette, alors je n’ai pas trop le temps de blogger. De plus, je tenais à vous dire que j’ai pris un abonnement à Cloudsflare (notre clouds), je suis ainsi passé en mode « payant », cela fait donc 20us$ par mois à rajouter aux 70€ de location du serveur. J’ai aussi changé les paramètres du cache, dites-moi en commentaire si vous voyez (même petite) une amélioration en terme de vitesse ; )

Pour ce billet Actu France du jour, j’ai choisi ce billet pointé par Chalouette, car comme on dit : « Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir… »

Bref, s'il écoutait un peu plus des gens comme Gérard Filoche, le parti ne serait peut-être pas dans l’état où il est actuellement.

Après le mariage pour tous, même si j’étais contre (je préfère un autre statut), ça ne reste (à mon avis) qu’un détail sur l’étendue de la déception qui a frappé les Français(es) de plein fouet…

Bien à vous.

L’Amourfou.

PS 06 04 2014
Maxppp

C'EST PAS MA FAUTE A MOI - Après la défaite, la tentative d'explication. Les socialistes tentent, trois jours après leur défaite, de trouver les raisons de leur déconvenue électorale. Et certains d'entre eux ont une explication toute trouvée : le mariage pour tous. Dans les colonnes du Monde du 2 avril, le candidat socialiste à Marseille Patrick Mennucci et l'ancien maire d'Asnières (Hauts-de-Seine) citent tous les deux le mariage gay comme une des explications de leur échec. 

Dans son interview au MondePatrick Mennucci dénonce l'instrumentalisation faite du mariage gay :

Sur le terrain, on a toujours entendu les mêmes choses : les retraites taxées, le poids des impôts. Dans mon arrondissement, en centre-ville, il y a aussi eu la question du mariage pour tous. Pas chez des catholiques qui se seraient radicalisés – ceux-là ne votaient pas pour moi –, mais plutôt dans la communauté musulmane. Il y a eu une campagne assez dure menée sur le terrain. Des tracts avec ma photo en train de célébrer un mariage homosexuel ont été diffusés.

Question suivante, Patrick Mennucci en remet une couche :

Je confirme que ces mesures sur les grandes questions de société nous ont coûté des voix sur le terrain.

Même explication de Sébastien Pietrasanta, qui a perdu sa mairie d'Asnières-sur-Seine. Là aussi, le socialiste pointe le "radicalisme" et le "fondamentalisme", sans pour autant préciser s'il s'agit là de la communauté musulmane :

Dans ma ville, nous avons fait de mauvais résultats dans les quartiers où nous avions, il y a quelques années, une partie de notre électorat. Le vote de la loi pour le mariage pour tous puis l’instrumentalisation de la polémique sur la théorie du genre a pesé en alimentant les conservatismes. Malheureusement, dans les quartiers populaires, nous assistons à une montée du radicalisme, du fondamentalisme, qui s’est nourri de ces sujets.

Cela leur fait au moins un point commun avec Christine Boutin, qui a elle aussi expliqué la défaite socialiste aux municipales par l'adoption de la loi Taubira.

 

 

Source(s) : Lelab.europe1.fr via Chalouette

Informations complémentaires :

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Ces socialistes qui mettent leur défaite aux municipales sur le compte du mariage pour tous...