1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Je vous conseille aimablement de bien écouter....

f.


Charles Gave sur les banques centrales et la... par folamour_dailymotion

 

« Si les taux d’intérêt deviennent négatifs, philosophiquement ça veut dire que le futur est plus certain que le présent. Ce qui est une imbécillité logique foudroyante… »

 – « S’ils continuent à baisser les taux d’intérêt, les gens vont se mettre en billets, la vélocité de la monnaie va s’écrouler et on va aller à -10% d’inflation, c’est tout. »

« Ils vont créditer notre compte à la banque, ils vont faire des helicopter money… C’est le rêve de tous les politiciens, pouvoir distribuer de l’argent directement… »

« Si ça se passe, alors il faut acheter de l’or ! »

Charles Gave, né le à Alep, est un essayiste, financier et entrepreneur français, dirigeant fondateur de Gavekal, société de conseil en allocation d'actifs aux gérants de fonds.

Il est l'auteur de plusieurs essais, dans lesquels il annonce notamment la fin du modèle de l'État-providence et la faillite de l'euro.

Libéral-conservateur, il se rapproche un temps de Debout la France à la fin des années 2010.

Enfance et formation

Charles Gave naît le à Alep1. Il est le fils de Pierre Gave, rallié à la France libre en août 1941 après les combats en Syrie, et condamné à mort par contumace par le régime de Vichy2.

Il est diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse (promotion 1967)3.

Il obtient une bourse de l’université de Binghamton aux États-Unis, dont il sort avec un MBA de finance et gestion.

Carrière de financier

Charles Gave commence sa carrière comme analyste financier dans une banque française d’investissement, la Banque de Suez.

Il crée sa première entreprise en 1974, à 30 ans, spécialisée en allocation d'actifs. Avec Cegogest, il invente[réf. nécessaire] le métier du conseil en investissement en se spécialisant dans la recherche économique, plutôt que dans la gestion de fonds mettant en œuvre le fruit de cette recherche4.

En 1981, il part s'installer à Londres, au lendemain de l'élection de François Mitterrand : « pas pour des raisons fiscales, je n’avais pas un sou, mais idéologiques : je refusais de vivre dans un pays où des communistes avaient rejoint le gouvernement »5.

Charles Gave repasse de la recherche économique pure à la gestion de fonds et la mise en application de ses propres conseils d'investissement en cofondant en 1986 Cursitor-Eaton Asset Management, à Londres. Il en est le Chief Investment Officer4. Vendue en 1995 à Alliance Capital, la société gère alors 10 milliards de dollars6.

En 2001, il fonde Gavekal à Hong Kong7, avec son fils Louis et Anatole Kaletsky, éditorialiste au Times, une société de recherche et de conseil en gestion de portefeuille, qu'il préside toujours aujourd'hui. Gavekal conseille 800 institutions dans le monde8, et diffuse une lettre d'information quotidienne d'analyse des marchés lue par 17 000 gérants de fonds5. Gavekal gère aussi des fonds, pour le compte d’investisseurs institutionnels et d’investisseurs privés, pour un total d’environ 3,5 milliards de dollars9.

La suite sur Wikipedia.org

Source : Olivierdemeulenaere.wordpress.com

Informations complémentaires :

 
Gave 22 02 2016
 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Charles Gave sur les taux d’intérêt négatifs et la société sans cash...