« Citoyens ! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise : les banquiers et les politiciens »

(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
5 of 5 (7 Votes)

5000 policiers espagnols ont manifesté ce samedi dans les rues de Madrid pour protester contre les mesures d’austérité du gouvernement Rajoy. « Citoyens ! Pardonnez-nous de ne pas avoir arrêté ceux qui sont les vrais responsables de cette crise : les banquiers et les politiciens », clamait une de leurs banderoles.

policier_espagne_lupus.jpg

madridpolice.png

copprotest5.jpg

« Et ici, vous avez tout le bordel actuel résumé en une seule phrase : comme les responsables de cet effondrement économique, qui se terminera inévitablement en guerre, comme l’a observé Kyle Bass [un gérant de fonds américain connu pour ses opinions pessimistes qui parie sur l’effondrement des pays européens], non seulement n’ont pas été arrêtés, mais ont pu conserver leurs postes à pouvoir, les seuls changements seront purement cosmétiques et l’unique vrai changement aura lieu sur les comptes bancaires de la classe moyenne, qui, lentement mais sûrement, seront siphonnés jusqu’au dernier cent», écrit Zéro Hedge. 

«Le problème, c’est que ce qu’ils prennent de nous, ils le donnent à d’autres, comme les régions autonomes et les banques », a déploré Antonio Perez, un policier de 33 ans, auprès de l’Associated Press.

Et ironie du sort dans  le même temps l’on apprenait que  Bankia, le symbole de la faillite bancaire et étatique espagnole, a publié une perte nette de €7,1 Mds sur les neuf premiers mois de l’année après avoir provisionné €11,5 Mds sur ses encours de douteux. La banque bientôt nationalisée a réalisé 75 % de son programme de provisionnement tel que défini par la réglementation locale mais avec un taux de créances douteuses qui  s’élève désormais à….13,3 %.

A2ObRJ8R.jpg

 

Source : Leblogalupus.com via Chalouette

Informations complémentaires :