(Temps de lecture: 6 - 12 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
Ça y est, les vacances sont finies. Mais la période synonyme de liberté laisse place à la rentrée des classes. Pour que votre enfant ou votre "ado" soit le mieux préparé que possible, voici les conseils à suivre.
 
Ecole Rentree 01 09 2014

Les derniers instants sont les plus importants pour mettre toutes les chances de son côté. Chaque famille a son rythme, son expérience mais quelques points ne sont pas à oublier. L'objectif premier pour petits et grands sera la sérénité. Difficile? Non, si nous ne perdons pas de vue que tout ne se joue pas en un seul jour pour nos enfants. Clarifiez donc tout d'abord vos attentes : que souhaitez-vous? Qu'ils soient heureux? Qu'ils gèrent au mieux leurs apprentissages ? Qu'ils aient des relations satisfaisantes avec leurs enseignants et leurs camarades ?

Qu'ils soient les meilleurs ? Si les recettes varient avec l'âge et la personnalité de votre enfant quelques conseils généraux restent valides.

Si votre enfant entre en maternelle

Là, plus qu'ailleurs, la présence du parent est importante. Une bonne initiative consisterait à l'emmener voir l'école quelques jours avant, afin de lui expliquer comment les journées se dérouleront, et également lui dire comment il retrouvera ses parents après la classe. Cela lui permettra d'imaginer comment les journées se dérouleront. Le parent dédramatisera alors son expérience à venir. Le "doudou" est encore toléré en maternelle, surnommé objet transitionnel, il pourra s'avérer être un allié efficace contre l'absence de ses parents. Cet objet peut prendre n'importe quelle forme, un petit objet qui rappelle la maison, la maman, son parfum…

S'il rentre au primaire

Le Parent ne doit pas dramatiser en disant que le primaire c'est sérieux, et rappeler les enjeux de savoir lire, écrire ou compter. Il faut plutôt l'envisager comme un avantage, un privilège, un passage obligé pour devenir "grand". Ses devoirs ne seront pas très longs, et il pourra encore jouir de la "liberté" de la petite enfance.

S'il rentre au collège

Cette rentrée-là est généralement très stressante car c'est celle où le parent sera le plus extérieur à l'école. Il devra lui expliquer l'autonomie, le préparer aux petites différences comme le fait de devoir parfois changer de classes, et que ses professeurs ne seront pas les mêmes pour en fonction des matières. Il serait également une bonne idée pour les parents de se montrer disponibles pour discuter de cette rentrée, pour lui montrer qu'il est autonome mais pas seul.

S'il rentre au lycée

Les jeunes n'ont généralement plus besoin de présence physique du parent pour le lycée. Certains peuvent la demander, mais c'est malgré tout rare. Autrement, ils iront seuls. il ne faut pas ajouter à l'appréhension d'une rentré celles liées au bac, ou aux orientations à venir. L'échange avec l'enfant, mais aussi avec d'autres parents est important. Même si les exigences seront plus fortes, il faut lui démontrer qu'enfin il prépare son entrée dans le monde des adultes. Tout cela est très valorisant !

Si votre enfant est timide

Lorsqu'un enfant est timide, réservé, voire anxieux vis-à-vis de ce qui va se passer dans la nouveauté que représente une rentrée scolaire, l'enfant peut être aidé par la discussion, en cherchant des solutions qui lui permettront de se faire des amis. Le parent peut donc par exemple prévoir d'inviter un enfant de sa future classe. Mais le parent peut également l'aider en imaginant avec lui comment il peut proposer aux autres des interactions, de jouer, de s'intéresser aux autres, d'intégrer le groupe.

Si votre enfant est narcissique

Le narcissisme n'est pas vraiment bon pour les relations interpersonnelles d'un enfant. Il s'agira donc pour le parent de l'aiguiller dans ses relations d'amitiés, et aussi dans ses relations avec l'enseignant. Car que ce soit les camarades ou les enseignants, il ne recevra pas l'attention qu'il dont il a à priori besoin. A ce moment-là, il est important que le parent parle avec lui, en lui rappelant qu'il est un élève parmi les autres et qu'il fait partie d'un groupe. Là, le parent servira à tempérer sa position.

D'autant que s''il n'est pas tempéré, il sera plus malheureux car il ne comprendra cette situation qui lui échappe.

S'il est bon à l'école

Sa rentrée se fera, comme on peut le penser, dans un bon état d'esprit. Cependant,  si la pression de la "maison" est trop grande, il peut effectivement y avoir un stress lourd à gérer. Pourtant sa sérénité est importante, et les parents doivent privilégier cela.

S'il est mauvais élève

S'il est mauvais élève, à nouveau l'attitude des parents est primordiale. Les parents doivent accepter que les cartes sont redistribuées, et que leur enfant en difficulté a toutes ses chances pour reconstruire sa confiance et son avenir. Le fait de lui rappeler ses échecs passés, ou lui mettre une pression immédiate, aura des effets tout à fait négatifs pour sa rentrée.

Mais il y a également quelques conseils qui sont d'ordres généraux:

Abordez l'année sans préjugés. Vos paroles sont plus importantes que vous ne le pensez ! Evitez les " Fini de s'amuser", " ça devient sérieux maintenant",  "J'espère que tu ne seras pas aussi flemmard cette année", " Redoubler c'est grave; tu n'as pas droit à l'erreur". Il importe que vous contribuiez à faire de cette reprise un moment heureux et d'espoir.

Rendez-vous disponible dès aujourd'hui pour parler avec vos enfants de ce qui permettra à la famille de continuer à partager. Ceci est tout particulièrement important après un temps où les contacts étaient faciles et où vous étiez disponible. Plus vos enfants seront petits plus ce point devra retenir votre attention. Entrer en maternelle, entrer en CP sont des étapes majeures; il en est de même de l'entrée au collège. Une nouvelle autonomie est requise.

§  Si vous ne l'avez déjà fait c'est le moment de mettre en place de bonnes habitudes qui faciliteront la vie de tous. Bonnes habitudes pour eux et pour vous aussi. Vous avez rêvé d'une vie plus facile pendant les vacances c'est maintenant et sans tarder que certaines de ces résolutions doivent se prendre.

Les bonnes habitudes seront tout d'abord de bonnes habitudes de sommeil. Un enfant ou un adolescent fatigué est plus sujet au stress et aux difficultés de concentration. Il en est de même pour les adultes !

Sans attendre établissez un emploi du temps avec vos enfants qui permettra une régularité de fonctionnement. Cet emploi du temps inclura, bien sûr, le temps des devoirs mais aussi celui des activités, des temps de loisir et de tâches de la maison. Ceci pourra se mettre sur un calendrier fabriqué avec l'enfant et sera visible pour tous.

Finalisez les inscriptions aux activités des petits et des grands. Activités qui seront choisies en harmonie avec le goût et l'âge de l'enfant ou de l'adolescent. Sans oublier qu'ils ne sont pas là pour réaliser tout ce que vous n'avez pas pu faire. Autant que se peut, que ces activités restent sources de plaisir  et ne deviennent pas prétextes à compétitions à moins que ceci ne vous soit expressément demandé par l'enfant lui-même. Quant à leur nombre, il importe qu'il soit raisonnable et ne recouvre pas tout le temps extra-scolaire. Nourrir son enfant n'est pas le gaver ! Nourrir son enfant c'est aussi lui préserver le temps libre dont il a besoin pour s'épanouir et être créatif.

Restez aussi disponible que possible pour vos enfants le jour de la rentrée. Les plus jeunes seront heureux et désangoissés par votre présence. Accompagnez-les à l'école sans courir. Petits et grands apprécieront de plus de vous retrouver à leur retour. Ceci vous permettra dès le premier jour de percevoir comment vos enfants ou adolescents réagissent à leurs enseignants et camarades et de prévenir d'éventuels problèmes.

Et la rentrée s'étend bien au-delà du premier jour:

Il vous faudra dès les premiers jours être attentif au respect des programmes établis.

Le rythme de travail se met-il bien en place ? Fait-il déjà l'objet de négociations?  Les devoirs sont-ils faits à la même heure et en temps défini?  Le week-end sert-il à alléger le travail de la semaine en prévoyant un temps raisonnable et en harmonie avec la classe fréquentée? L'expérience montre que le samedi matin est bien souvent le plus simple et permet de garder un sentiment de repos continu après.

Vérifiez que vous avez choisi le bon endroit pour travailler. Les plus jeunes sont plus heureux dans  la pièce où le parent ou la " nounou"  s'occupe. Les plus grands préfèrent un endroit calme et à l'écart. Evitez, bien sûr, les sources de distraction pour une efficacité maximale ! Les ordinateurs, les téléphones, les jeux pourront être retrouvés  sans problèmes dans un deuxième temps.

Ne  focalisez pas les échanges du soir sur les notes tout en restant vigilant set accessible si une aide est nécessaire. Que l'échange sur la journée soit spontané et un vrai temps de partage. Il n'a pas besoin d'être dans les deux secondes qui suivent votre retour à la maison! L'essentiel est qu'à ce moment là vous soyez pleinement disponible, loin de votre téléphone ou de votre ordinateur.

Prenez le temps d'aller à la première réunion de parents d'élèves en septembre. Celle-ci vous permettra de connaître les attentes des enseignants ainsi que les méthodes de travail attendues.

Après trois semaines faites un premier bilan en demandant à l'enfant de vous donner trois points positifs et trois points négatifs sur ce début d'année. Ceci vous permettra de réagir et d'apporter l'aide nécessaire. Cette aide pourra venir de vous ou de l'extérieur.

Rentrer avec succès nécessite certains efforts, oui,  mais ceci se révèle très vite payant. Vous mettez ainsi en place les bases solides d'une nouvelle année qui  tiendra compte de vos besoins et des besoins pratiques et psychologiques de vos enfants.

Une Rentrée structurée est une rentrée qui définit clairement les attentes et donne les conditions matérielles et affectives favorables dont chaque membre de la famille a besoin. Lorsqu'on est bien dans notre peau, on est plus efficace et plus performant, il en sera de même pour vos enfants. Il vous est possible da faire de cette rentrée 2014 un moment de changement et d'épanouissement  Tous mes vœux vous accompagnent !

 

Source : Atlantico.fr

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Comment bien préparer la rentrée de votre enfant selon sa personnalité et son niveau scolaire