(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Une bonne nouvelle pour commencer la journée.

Novavax Approuve
Ce lundi, Novavax a annoncé avoir reçu «une recommandation positive de l'Agence européenne des
médicaments» pour mettre sur le marché son vaccin contre le Covid-19. DADO RUVIC / REUTERS

«Nous attendons avec impatience une décision de la Commission européenne», déclare le président de Novavax, Stanley C. Erck, dans le communiqué.

Un cinquième vaccin va pouvoir faire son entrée dans l'arsenal européen contre le Covid-19. Ce lundi, Novavax a annoncé avoir reçu «une recommandation positive de l'Agence européenne des médicaments» pour mettre sur le marché son vaccin contre le Covid-19. L'annonce a été confirmée par l'EMA dans un communiqué : l'agence «a recommandé d'accorder une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin COVID-19 de Novavax [...] pour prévenir le COVID-19 chez les personnes à partir de 18 ans», lit-on.

Les études présentées à l'EMA «montrent une efficacité vaccinale pour Nuvaxovid d'environ 90%», souligne l'agence européenne. Mais les données restent limitées sur l'efficacité du vaccin contre le variant Omicron. En outre, «les effets secondaires observés avec Nuvaxovid dans les études étaient généralement légers ou modérés et ont disparu quelques jours après la vaccination», ajoute le régulateur.

L'agence a «recommandé l'octroi d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle pour le vaccin COVID-19 de Novavax», indique l'entreprise dans un communiqué. Le vaccin serait autorisé sous le nom de Nuvaxovid. «Nous attendons avec impatience une décision de la Commission européenne», déclare le président de Novavax, Stanley C. Erck, dans le communiqué.

Ce vaccin devrait donc rejoindre ceux de Pfizer-BioNTech, de Moderna, d'AstraZeneca et de Johnson&Johnson. Le sérum utilise une technologie plus classique que celles employées pour les vaccins déjà largement autorisés dans le monde, ce qui pourrait selon les experts sanitaires réduire le scepticisme parmi les non-vaccinés. Nuvaxovid est un vaccin dit «sous-unitaire», à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus. La technologie est similaire à celle utilisée dans les vaccins contre l'hépatite B et la coqueluche, vieux de plusieurs décennies, qui sont largement utilisés dans le monde.

 

Source : Lefigaro.fr