COVID-19 : Pas de vaccin efficace en Occident

Voilà qui confirme les supputations de la généticienne Alexandra Henrion-Claude, car ce sont des informations et hypothèses que nous vous avons déjà passées, elles sont ici condensées, et vous pourrez creuser à loisir les détails avec les articles en informations complémentaires sous la source.

Rappel : Covid-19 : La généticienne Alexandra Henrion-Caude vous dit tout - Le Zoom - (TVL)

Rappel :  Fauci dit que le coronavirus n'a pas été créé dans le laboratoire de Wuhan mais qu'il a été financé avec l'argent des contribuables depuis 2015 dans le cadre de la recherche sur le « gain de fonction » des coronavirus (Dcclothesline.com)

Rappel : L’Unité 8200 a pris le contrôle de la planète…

(Natural News) Il est tout simplement impossible que le coronavirus de Wuhan (COVID-19) ait pu être transféré des chauves-souris aux humains sans une sorte de manipulation génétique délibérée, affirme le professeur Giuseppe Tritto, un expert en biotechnologie renommé qui affirme que le récit officiel de la pandémie est une fausse nouvelle.

Le président de l'Académie mondiale des sciences et technologies biomédicales (WABT), Tritto, a mené une enquête qui l'a conduit à la conclusion que le coronavirus de Wuhan (COVID-19) a acquis une fonctionnalité de transmission entre espèces grâce au génie génétique qui a eu lieu à l'Institut de virologie de Wuhan (WIV), le seul laboratoire de biosécurité de niveau quatre en Chine.

Dans son livre intitulé Cina COVID 19 : La Chimera che ha cambiato il Mondo, qui se traduit par "Chine COVID 19 : La chimère qui a changé le monde", Tritto explique comment un coronavirus appartenant à l'Armée populaire de libération (APL) a été génétiquement modifié pour devenir le virus chinois qui est aujourd'hui signalé dans le monde entier. Il explique que le nouveau virus est une chimère, ce qui signifie qu'il a été créé dans un laboratoire plutôt que dans la nature.

Tritto établit également un lien entre l'Institut de virologie de Wuhan et la France et les États-Unis, démontrant comment les gouvernements de ces deux pays ont fourni à la Chine communiste les ressources financières et scientifiques dont elle avait besoin pour lancer cette expérience de bio-ingénierie, qui a eu un impact mondial dévastateur.

"Bien que ni les virologistes américains ni les virologistes français ne soient responsables du résultat final - un coronavirus hautement infectieux et une pandémie mondiale - leur implication précoce peut expliquer pourquoi tant de personnes insistent sur le fait que la "chimère" doit venir de la nature", écrit Steven Mosher pour LifeSiteNews. "La dernière chose qu'ils veulent admettre, c'est qu'ils ont peut-être joué un rôle dans cette affaire."

Les dernières nouvelles concernant le coronavirus de Wuhan (COVID-19) sont disponibles sur Pandemic.news.

Anthony Fauci est directement responsable du déclenchement du coronavirus

Une grande partie de l'histoire commence en 2003 avec la pandémie de SRAS, qui était en fait le coronavirus de Wuhan en première partie. C'est à cette époque que la Chine communiste avait tenté d'escroquer le monde pour qu'il accepte un vaccin pour sa version 1.0 du coronavirus, qui n'a jamais vu le jour de la manière dont le coronavirus 2.0 se manifeste aujourd'hui.

Une partie du processus de développement du vaccin pour le coronavirus 1.0 a impliqué le génie génétique de souches virales à pathogénicité réduite qui étaient encore assez fortes pour provoquer une réponse immunitaire. La génétique inverse qui a été utilisée a cependant donné des souches virales avec une pathogénicité accrue.

Plus tard, ces souches virales super-virulentes ont été manipulées avec les génomes du VIH en utilisant le "système de génétique inverse 2". Le Dr Shi Zhengli, qui était responsable de ce programme au WIV, a inséré ce segment du VIH dans un coronavirus découvert chez les chauves-souris en fer à cheval, le rendant ainsi plus infectieux et plus mortel.

Le professeur Ralph S. Baric, de l'université de Caroline du Nord, a également participé à ce projet, puisqu'il a bénéficié de subventions importantes provenant de nul autre que l'Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), contrôlé par Anthony Fauci.

Fauci était un grand partisan de la recherche sur le "gain de fonction", et lorsque celle-ci a été interdite dans le laboratoire de Baric parce qu'elle était considérée comme trop dangereuse, la recherche a été transférée en Chine", explique Mosher.

En bref, ce qui a commencé comme un projet de développement d'un vaccin contre le SRAS s'est transformé en un effet d'utilisation de la "génétique inverse" pour construire des armes biologiques mortelles, c'est pourquoi nous avons maintenant le coronavirus de Wuhan (COVID-19). Et Fauci est directement responsable de cette plandémie mondiale, qui a vu le jour et s'est déclenchée grâce à l'argent des contribuables américains que Fauci a réorienté vers cette recherche infâme.

Et le pire dans tout cela est peut-être que le Parti communiste chinois (PCC) refuse maintenant de divulguer le code génétique original qui a permis au coronavirus de Wuhan (COVID-19) d'exister, ce qui signifie qu'aucun vaccin efficace ne sera jamais développé par l'Occident.

 

Les sources de cet article sont les suivantes :

LifeSiteNews.com

NaturalNews.com

 

Source : Dcclothesline.com

Informations complémentaires :