(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Bonjour, lundi, et une nouvelle semaine qui s'annonce, une semaine sous le thème de la fameuse 4e vague qui devrait arriver carrément fin-juillet. Je rappelle que d'après une étude britannique les effets du variant Delta sont de la fièvre et un écoulement nasal, bref. Les primo vaccinés sont aussi en chute libre et donc le gouvernement va continuer à brandir la menace de la vaccination obligatoire pour les soignants (ce qui est légal, mais pas très éthique), et la vaccination obligatoire pour la population générale, ce qui, comme on l'a vu, est illégal.

Covidiot 05 07 2021

Une 4e vague risque-t-elle de frapper la France à l'automne que seule une campagne de vaccination obligatoire permettrait d'éviter ? Une nouvelle fois, la peur s'installe et laisse entendre que le vaccin et l'enfermement il faut choisir. Alors même que l'épidémie connaît un étiage dans le pays, le parti des enfermistes agite un nouvel épouvantail pour maintenir les Français sous la pression permanente des contraintes sanitaires, en s'appuyant sur une "modélisation mathématique" de l'institut Pasteur dont personne n'a vérifié les fondements.

Institut Pasteur 3500175 768x432

Une 4e vague frappera-t-elle la France si la vaccination n’est pas rendue obligatoire ? C’est la fake news que les enfermistes tentent d’installer dans l’opinion à la faveur du « variant Delta » et de sa propagation sur notre sol. Elle repose essentiellement sur une modélisation de l’Institut Pasteur dont le principal objectif est de justifier la vaccination obligatoire. 

La 4e vague selon l’Institut Pasteur

Une étude de l’Institut Pasteur publiée en début de semaine fait donc longue traîne et permet de documenter la mise en place de l’obligation vaccinale, que nous avions annoncée il y a un mois déjà. Le titre de cette modélisation suffit à comprendre le propos de l’institut : « EPIDÉMIOLOGIE DE SARS-COV-2 DANS UNE POPULATION PARTIELLEMENT VACCINÉE ET IMPLICATIONS POUR LE CONTRÔLE D’UN REBOND AUTOMNAL »…

C’est évidemment ce document qui se pare d’une apparence scientifique que l’on trouve à la base de la campagne de presse savamment nourrie pour justifier l’obligation vaccinale à venir. Sans vaccination générale de la population, point de salut cet automne !

Bien entendu, la presse n’a pas vérifié le contenu du document, et n’a surtout pas rappelé la liste des erreurs de « modélisation » commise depuis un an par l’Institut Pasteur. 

Les erreurs commises par l’Institut Pasteur 

On pourrait par exemple rappeler que, fin octobre 2020, l’Institut Pasteur annonçait 6000 personnes en réanimation au 15 novembre. En réalité, ce chiffre n’a jamais dépassé les 4000. Fin avril 2020, l’Institut Pasteur avait combattu le déconfinement du 11 mai. Et dès le déconfinement entamé, l’Institut Pasteur avait mené un combat pour des mesures restrictives afin d’éviter une nouvelle vague. 

L’Institut Pasteur est donc au cœur de la logique enfermiste, il en est la caution scientifique essentielle. Sans surprise, il fournit un argumentaire sur mesure pour justifier une décision attendue de longue date : l’obligation vaccinale, sur laquelle Jean Castex interroge aujourd’hui les présidents des Assemblées. 

L’obligation vaccinale avance à grands pas

Comme par hasard, dans la foulée de cette étude, le gouvernement a commencé à dévoiler son jeu sur l’obligation vaccinale. Jean Castex serait en pleine préparation d’un texte instaurant celle-ci pour les personnels soignants, et peut-être au-delà, à toute la population

Si cette obligation devait être édictée, serait-elle respectée ? Si l’on en juge par le précédent du QR Code dans les restaurants, on peut avoir un doute. Mais la réaction populaire risque d’être violente dans le groupe des non-vaccinés. Manifestement, le Premier ministre est trop déconnecté de la réalité pour en prendre la mesure. 

 

Informations complémentaires :

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow COVID : nouvelle orchestration de la peur autour d’une prétendue 4e vague (CDS)