(Temps de lecture: 2 - 3 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Bonjour, dimanche, et après le réel, le virtuel et le web ; ).

Amitiés,

f.

La France vit au rythme de l’Etat d’urgence sanitaire depuis près de deux ans. Au nom du Covid-19 et du péril épidémique, Emmanuel Macron et l’exécutif ont pris le parti de la méthode forte. Du couvre-feu au pass-sanitaire en passant par les confinements, le gouvernement a imposé ses choix aux Français avec un travail législatif souvent discutable, où la question de proportionnalité est fréquemment écartée, quitte à sombrer dans un système qui discrimine au nom du prétendu Bien Commun et de l’impératif de la « guerre » contre le Covid-19.

Avec une Assemblée nationale aux ordres de la majorité, le vote de lois liberticides n’est souvent qu’une formalité. Avec un rôle et un pouvoir complexes, le Conseil d’Etat et le Conseil constitutionnel ont largement abandonné leur rôle de garde-fous qu’on en attend, cantonnés à un rôle de spectateurs-facilitateurs face à des détournements de pouvoir manifestes comme en témoigne l’application du pass-sanitaire, pour contraindre les Français à se faire vacciner.
 
Philippe Prigent, normalien et avocat au barreau de Paris, décrypte les rouages d’un exécutif qui applique les lois froidement en se jouant des procédures et en misant sur le copinage des appareils d’Etat. Spécialiste des recours au Conseil d’Etat, il décrypte les légèretés juridiques, les contraventions à la loi et le cynisme du gouvernement qui semble souvent frayer avec l’illégalité.
 
Garder le contact grâce à notre chaîne officielle Telegram :
 
Retrouvez-nous sur :

 

Source : Youtube.com

 

Informations complémentaires :

Gouvernement Hors La Loi TVL 12 09 21