1 1 1 1 1 Rating 5.00 (2 Votes)

Rappelez-vous ce que disait Jean Ziegler sur le chômage permanent pour tous... Tout nos acquis sociaux l'ont été de haute lutte par nos aînés, il est tragique et surtout lâche, de ne pas se battre pour les préserver pour les générations futures...

Macron 19 01 2015

 

Macron se moque des jeunes :  « devenez milliardaires » leur dit-il

... et il leur ressort des autocars privés dangereux et polluants parce que le TGV public a été rendu trop cher pour eux…

« Ce serait une grossière erreur de protéger les entreprises et les jobs existants »  a déclaré Emmanuel Macron.

  « Mon job n’est pas d’aider les entreprises établies mais de travailler pour les outsiders, les innovateurs. »

Il va donc faciliter encore plus les licenciements (après l’ANI et la loi dite de « sécurisation de l’emploi » du 14 juin 2014).

Il va faire travailler des femmes pauvres et précaires et des étudiants désargentés le dimanche et « en soirée » sans même une majoration de salaire fixée par la loi.

Il va supprimer l’éphémère « plancher » de 24 h pour les temps partiels.

Il va permettre que le contrat de travail n’en soit plus un et devienne comme un contrat civil ordinaire.

Il va vulnérabiliser les institutions représentatives du personnel et dépénaliser les risques encourus par les employeurs lorsqu’ils les entravent.

Il va casser l’indépendance de l’inspection du travail et le droit pénal du travail : indulgence pour la délinquance patronale.

Il va supprimer de facto  la médecine du travail.

À terme il va supprimer les prud’hommes (après avoir supprimé les élections  prud’homales, les seules élections nationales où les immigres votaient).

IL VEUT SUPPRIMER LES CHSCT, LES DP, LES CE : c’est la plus grande attaque contre le code du travail depuis 1945.

Il va diminuer et vise à supprimer ce que les entreprises devaient payer quand elles ne prenaient pas de handicapés.

iI restaure aussi les  "ventes à la découpe" des appartements pour le compte des lobbies immobiliers.

Il va privatiser pour quelques milliards éphémères des entreprises qui rapportent durablement à l’État (comme l’aéroport de Blagnac, demain ceux de Lyon et Nice et demain les gares, comme les autoroutes hier qui ont fait perdre des milliards à l’État et aux usagers pour le compte des seuls actionnaires ravis de la manne).

Il va déréguler des professions juridiques livrées à des « firmes » multinationales au lieu d’en faire des services publics.

Même les taxis seront livrés à une multinationale rapace low cost « Uber » (comme la SNCM à Corsica, comme Air France à Transavia, comme les trains aux autocars…)

 

DÉRÉGULER, ON LE SAIT, CELA AUGMENTE LE CHOMAGE, CELA NUIT AUX SEULS SALARIÉS

ET CELA SERT LES SEULS PROFITS ET DIVIDENDES

 

La « théorie du ruissellement » ça ne fonctionne jamais. Plus les riches sont riches plus ils veulent être riches. Concrètement ils ne connaissent que la « théorie du siphon » : ils siphonnent nos salaires au maximum. Ils ne redistribuent jamais les richesses sans y être contraints.

 

La loi Macron, c’est tout pour les profiteurs du Medef qui se goinfrent du chômage et spéculent dans les paradis fiscaux et rien pour ceux qui travaillent et produisent les richesses, les salariés.

 

Le vrai but est  d’AUGMENTER DÉLIBÉRÉMENT LE CHÔMAGE, POUR BAISSER LE COUT DU TRAVAIL, AUGMENTER LES MARGES DU CAPITAL,  AFIN DE  PLAIRE AUX BANQUES ET A LA COMMISSION EUROPÉENNE INTÉGRISTE QUI PRÔNE « DES RÉFORMES STRUCTURELLES » RÉACTIONNAIRES PARTOUT EN EUROPE, AVEC UNE AUSTÉRITÉ SUICIDAIRE ÉCONOMIQUEMENT.

 

Source : Filoche.net

Informations complémentaires :

 
Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Décryptage des menaces sur le contrat social – Le projet de loi Macron c’est retour au XIXe siecle...