(Temps de lecture: 1 - 2 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La navette sans équipage X-37B a été lancée jeudi soir par l’US Air Force, depuis Cape Canaveral en Floride, grâce à une fusée Atlas V.

La durée et la finalité du vol en orbite ont été tenues secrètes par l’armée américaine.
 
Cette navette miniature (8,90 m de long) construite par Boeing évolue de façon automatique à une altitude opérationnelle située entre 200 et 925 km et peut rester en orbite pendant 270 jours (seulement 16 jours pour sa "grande soeur" avec équipage). 
 
Le secret autour de ce programme - le coût de la mise au point du X-37B n’est pas divulgué par le Pentagone - suscite de nombreuses interrogations. Pour certains, il est envisageable que cette navette serve à mettre "discrètement" en orbite de petits satellites militaires. L’hypothèse "guerre des étoiles" voue le X-37B à un rôle plus destructeur, par l’intermédiaire de systèmes d’armes laser. 
 
Il est également question d’un autre lancement spatial (par une fusée Minotaur IV sur la base de Vandenberg) passé plus inaperçu : " It was carrying the prototype of a new weapon that can hit any target around the world in less than an hour. " (il portait le prototype d’une nouvelle arme capable de frapper une cible n’importe où dans le monde en moins d’une heure). 
 
Si The Times dit vrai, le proche espace pourrait bientôt abriter des armes redoutables, et devenir ainsi un énième champ de bataille où l’homme perpétuera ses délires guerriers... 
 

Otv1 4ef93

X-37B en configuration de lancement dans une usine Boeing en Août 2009. Crédit : U.S. Air Force

Otv2 E8d96

Test du X-37B sur la base de Vandenberg en Octobre 2007. Crédit : U.S. Air Force

Source : Agoravox.tv

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Sciences Arrow Que cache l’US Air Force en lançant sa navette spatiale sans équipage ?