1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Quasiment une semaine après les  régionales, marquées partout, sauf en Alsace, par la défaite de l' et la victoire du , les sondages pleuvent. Et ils donnent tous Martine Aubry en nette progression.

D'après le dernier sondage Ifop* à paraître dans Sud-Ouest Dimanche, la première secrétaire du Parti socialiste devancerait très légèrement Nicolas Sarkozy (27 % contre 26 %) au premier tour de l'élection présidentielle si celle-ci avait lieu dans la foulée des élections régionales.

 

Pas d'indications, en revanche, sur les scores au second tour.

Mercredi, une enquête d'opinion CSA pour la chaîne parlementaire LCP donnait Martine Aubry vainqueur de la présidentielle au second tour face à Nicolas Sarkozy (52 % contre 48). Au premier tour, en revanche, l'actuel président faisait la course en tête avec 35 % des voix contre 31 % à sa rivale socialiste.

Le Pen à 11 % et Duflot à 9 %

Dans le sondage Ifop, derrière le duo Aubry-Sarkozy, suivraient Marine Le Pen du Front National (11 %) Cécile Duflot pour Europe Ecologie (9 %), le président du MoDem François Bayrou (7 %) et Jean-Luc Mélenchon du Front de Gauche (6 %), à égalité avec l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin.

Viennent ensuite Olivier Besancenot (Nouveau parti anticapitaliste) avec 5 %, Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République) avec 2 % des suffrages et Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) qui glanerait 1 % des voix.

Une baisse de 5 points pour Sarkozy par rapport à 2007

Nicolas Sarkozy perdrait plus de cinq points par rapport au résultat du 1er tour de 2007 (31,2 %). Le score de Marine Le Pen dépasserait celui de son père en 2007 (10,4 %).

Quant à l'écologiste Cécile Duflot, elle verrait son score diminuer de près de trois points par rapport aux élections régionales (12,2 %) mais atteindrait «un niveau jamais observé pour un candidat vert à la présidentielle», analyse l'Ifop.

Aubry ne triomphe pas

Samedi devant 1 300 militants et élus réunis à La Mutualité à Paris, Martine Aubry, aphone, a refusé de céder à l'euphorie après les régionales. « Nous accueillons cette victoire avec responsabilité et même gravité. L'heure n'est pas au repos ni à l'auto-satisfaction [...] Oui, il y a une victoire, inutile de le nier, mais il n'y a aucune raison de faire du triomphalisme».
 

* Sondage réalisé les 25 et 26 mars par téléphone au domicile auprès de 855 personnes, représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, inscrite sur les listes électorales des personnes interrogées, selon la méthode des quotas.

Vu sur Le Parisien
 

Informations complémentaires :


L'Express : Le conseil national du PS analyse son succès et attaque Sarkozy
Le Point : Nicolas Sarkozy perd six points, à 30%, dans un sondage Ifop
TF1 News : La popularité de Sarkozy au plus bas depuis 2007
 

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow SONDAGE. Aubry devancerait Sarkozy dès le premier tour en 2012