Des bactéries pour assembler une pyramide

Oubliez les nanorobots. Quelle utilité en aurions-nous, dans la mesure où nous savons désormais contrôler des bactéries vivantes et leur faire accomplir des tâches.

L’exploit a été accompli par des chercheurs du laboratoire de nano-robotique de l’École Polytechnique de Montréal. La bactérie en question est dite magnétotactique, et dispose d’une boussole intégrée qui est sensible aux champs magnétiques. Les chercheurs ont donc utilisé un champ magnétique pour contrôler en masse les mouvements d’un groupe de bactéries.

Assembler une pyramide est plus amusant que vraiment utiliser (sauf bien sur si vous êtes un nano-pharaon), mais les scientifiques sont également parvenus à piloter un groupe de bactéries dans le flux sanguin d’un rat. La nano-aventure n’en est qu’à ces débuts. Vivement la suite. [IEEE via PopSci]

 

Vu sur Gizmodo