1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Bonjour, ce matin la journée a bien commencé. J’ai reçu un de ces petits messages, d’un de nos jeunes qui termine ses études en Chine. Aussi, certes, vous m’écrivez à moi (enfin vous n’avez pas trop le choix), mais je me dois de vous rappeler le travail formidable que fait Chalouette en terme de veille informationnelle, son regard est complémentaire du mien (comme pour ... dans le chat), mais surtout il corrige depuis 4 ans … chaque introduction ou texte que je fais, et ceci maintenant sur près de 7400 articles, où je fais à chaque fois plus d’une dizaine de fautes (chacun son parcours). Aussi, sans son aide précieuse, mes proses névrosées n’auraient aucune crédibilité. Conclusion, si Crashdebug est ce qu’il est, c’est aussi beaucoup grâce à son investissement personnel et son travail quotidien sur ce petit site.

Voilà, il fallait le rappeler, du reste si vous voulez lui écrire n’hésitez pas, envoyez-moi un mail et je transmettrai bien volontiers.

Aujourd’hui, il fait beau, pas de pollution ou de chemtrails de mon côté.

Suite à ses déclarations d’hier Pierrot le Fou s’est fait traité d’esclavagiste par Parisot (c’est pour dire).

(Mais il est à nouveau à la manœuvre et on vous en touchera un mot plus tard...)

Ce matin aussi, les députés remettent en cause la règle aveugle des 3% de déficit qui nous est imposée par Bruxelles, et qui du reste (je ne peux m’empêcher de vous le rappeler) n’est fondée sur aucune équation mathématique.

Mais bon, que voulez-vous, quand la logique la plus élémentaire est autant bafouée dans notre société, faut-il vraiment s’en étonner ?,

On ne peut pas faire grand-chose à part le dénoncer à notre petit niveau… ; )

Aussi tout va (presque) bien, ; )

Allez, bonne journée, et pour les plus pressés, toujours la Defcon Room à votre service 24h/24 et 7j/7, et ... qui réagit en temps réel dans le « Black Hole » lui aussi dans la fenêtre gauche du blog.

Alors s’il vous plait, faites aussi votre part du boulot et faites circuler l’information ; ), il temps que la France se réveille…

Amitiés,

F.

Deficit 16 04 2014

PARIS (Reuters) - Des députés socialistes reprochent au gouvernement un changement de cap sur ses déficits publics et annoncent un bras de fer avec le gouvernement alors que l'opposition appelle au respect de l'engagement pris auprès de Bruxelles.

Le gouvernement socialiste s'est défendu mardi de tout revirement en matière de déficit public après avoir assuré qu'elle le ramènerait à la limite européenne de 3% du PIB en 2015, coupant court à des spéculations sur son souhait d'obtenir un nouveau délai.

"Aujourd'hui, on nous explique qu'il n'y aura ni renégociation ni délai supplémentaire pour atteindre les 3% de déficit public. A leur bras d'honneur, il faut répondre par un bras de fer", déclare mercredi dans Libération le député PS Pouria Amirshahi.

"Cette déception va nous rendre encore plus exigeants dans notre rapport avec l'exécutif et le gouvernement", ajoute-t-il.

"La trajectoire budgétaire qu'ils vont nous soumettre pour 2015-2017 est loin de recueillir l'unanimité. Je ne suis pas sûr qu'elle sera votée."

Une dizaine de députés PS ont refusé la confiance à Manuel Valls faute d'obtenir le changement de cap réclamé dans un "contrat de majorité" signé par 86 parlementaires PS.

Le nouveau Premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a placé mardi le parti sous le signe d'une "confiance exigeante" vis-à-vis de l'exécutif.

Pour l'ancien Premier ministre et actuel maire UMP de Bordeaux Alain Juppé, l'engagement de la France sur son déficit public est un "engagement de bon sens" qui doit être respecté.

"J'entends beaucoup dire que c'est un diktat de Bruxelles, c'est absurde, c'est un engagement que nous avons pris nous-mêmes à plusieurs reprises", a-t-il dit sur France Info.

"On a un peu le sentiment que la France est vraiment l'homme malade de l'Europe, il faut qu'elle fasse ses réformes de structure", a-t-il ajouté, appelant à ne plus "hésiter" sur la réalisation de cet engagement.

Une succession de déclarations depuis la défaite de la majorité aux municipales, fin mars, avaient laissé penser que la France était désireuse de négocier un nouveau délai, alors qu'elle est en retard sur sa trajectoire, avec un déficit à 4,3% du PIB fin 2013 contre 4,1% prévu auparavant.

Mais le gouvernement s'en est défendu mardi.

La nouvelle trajectoire des finances publiques sera présentée le 23 avril en conseil des ministres.

 

(Chine Labbé)

 

Source : Reuters.com

Informations complémentaires :

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Des députés socialistes promettent un bras de fer sur les 3%