1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Elle aurait pu lui mettre une balle entre les deux yeux, aussi le geste est assez classe... Vive les femmes !

Draghi 19 04 2015

La conférence de presse que le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), Mario Draghi, a donnée hier à Francfort, a été perturbée lorsqu’une jeune femme militante qui portait un T-shirt avec l'inscription « End BCE Dick tatorship » a fait irruption sur la tribune sur laquelle il s’exprimait, et lui a lancé une poignée de confettis en scandant « End the ECB dictatorship! » (‘Faites cesser la dictature de la BCE’).

La jeune femme a été immédiatement maîtrisée par les forces de sécurité sur place, et Draghi, qui sous la surprise, avait levé les bras pour se protéger d’une éventuelle agression durant cette manifestation, a repris imperturbablement son argumentation avec le flegme qui le caractérise.

Draghi Protest 1

Selon Draghi, l'action de la BCE commence à porter ses fruits et l'inflation chute moins rapidement, tandis que la croissance économique s’améliore. L’Italien envisage d’injecter 1000 milliards d’euros dans l'économie européenne au cours des prochains mois. En réponse à une question d’un journaliste, il a déclaré ne pas avoir constaté de signes de la formation de bulles sur les marchés d'actions, ni sur les marchés obligataires.

Plus tard, on a connu les motivations de Joséphine Witt, la jeune Allemande, qui se présente comme féministe et ex-Femen, qui a perturbé cette conférence de presse. 

Sur son compte Twitter et dans une lettre qu'elle a publiée, elle attire l'attention sur l'impact des mesures prises par Draghi (extrait) :

«BCE,

maître de l’univers,
je viens te rappeler qu’il n’y a pas de dieu,
mais qu’il y a des gens derrière ces vies,
et si tu gouvernes au lieu de servir,
tu entendras nos cris plus fort, plus lumineux, à l’intérieur et à l’extérieur de tes salles,
partout, et tu n’auras plus aucun repos.

Et tant que la BCE persistera dans son hégémonie autocratique,
dépendant de plans de surveillance et de contrôles policiers,
bref, toute cette violence quotidienne qui est enracinée ici, 
alors nous trouverons nos réponses radicales
et nous agirons sans violence contre ces désastres humains.

Parce que nous n’accepterons pas le récit fou que la BCE veut imposer à toutes les personnes dans lequel même la liberté de parole et la dignité peuvent être vendues à la banque pour survivre. Persistant dans son arrogance contre le peuple, la BCE augmente dangereusement sa propre dette envers eux. Une conférence de presse n’est pas suffisante pour qu’on l’appelle "démocratie".
Je n’attends pas que cette institution illégitime entende ma voix, ni même qu’elle comprenne mon message,
ce serait trop demander,

mais je sais que beaucoup de gens en comprendront très bien la raison.
Aujourd’hui, je suis juste un papillon venu vous adresser un message, mais soyez sûrs que beaucoup d’autres viendront.
Nous allons reprendre le pouvoir sur nos propres vies.
La dette de la BCE n’est pas encore payée. »

Cependant, on apprend sur Business Insider qu'il est déjà possible d'acquérir un T-shirt avec le même slogan sur eBay.

Bce Draghi Tract

 

Source : Express.be

Informations complémentaires :

 
 

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Moment détente : « Une jeune femme portant un T-shirt comportant l'inscription 'End BCE Dick tatorship' sème le chaos à la conférence de presse de Draghi »