5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

Victimes d'un vol à la portière sur la route du Bourget, un businessman et sa garde du corps ont pris leurs agresseurs en chasse avant de prévenir la police.

LOW Full

Mardi, vers 18 heures, un représentant d'une société d'armement « agissant au nom du gouvernement russe » se rendait au Salon du Bourget véhiculé par son chauffeur. Arrêté à un feu, il est alors victime d'un vol à la portière, cette technique de jeunes délinquants qui attendent leurs victimes – souvent des femmes – sur leur scooter, ouvrent la portière côté passager quand le feu passe au rouge, s'emparent du butin et déguerpissent aussitôt. Le Russe est conduit par une femme. Les suspects s'emparent d'une sacoche.

Ni une ni deux, le chauffeur – elle fait office de garde du corps – se lance à la poursuite des voleurs. Ces derniers traversent plusieurs cités du 93 et terminent leur périple cité Floréal-Courtilles à Saint-Denis, un quartier sensible.

La victime ne se démonte pas et croit repérer les lascars, elle en reconnaît quatre. Aussitôt, une cinquantaine d'individus du quartier s'interposent. La police appelée par les victimes se rend sur place. Elle intervient et interpelle quatre assaillants, dont un mineur, placés en garde à vue.

Le Parquet de Bobigny dirige l'enquête...

Source(s) : Le Point.fr via Contributeur anonyme

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Moment détente (?) : « Saint-Denis : une garde du corps russe tient tête à 50 jeunes de cité »