5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (8 Votes)

Comme 23 millions de Français, Gérard Filoche était devant sa télé lundi soir pour regarder l’allocution tant attendue d’Emmanuel Macron et ses réponses au mouvement des Gilets jaunes. Le président de la République a fait quelques annonces :  « le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 € par mois dès 2019 »  « les retraités constituent une partie précieuse de notre Nation. Pour ceux qui touchent moins de 2000€ par mois, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG subie cette année »  « les heures supplémentaires seront versées sans impôts ni charges dès 2019 »  « je demanderai à tous les employeurs qui le peuvent de verser une prime de fin d’année à leurs employés [1] ». À première vue, quelques avancées concrètes. À première vue seulement : pour Gérard Filoche, il s’agit d’une série d’entourloupes, d’un catalogue de mensonges, en bref, d’une belle grosse enfumade. D’autant que le président de la République n’a (pour l’instant) pas prévu de revenir sur la suppression de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), ou sur les 40 milliards d’euros offerts – sans contrepartie – aux entreprises au titre du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE). Un entretien de Jérémie Younes avec Gérard Filoche, cofondateur de la Gauche démocratique & sociale.

 

Source : Youtube.com

 

Informations complémentaires :

 
Filoche 29 12 2018 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Gérard Filoche démolit Macron - L'imposture du président décodée