1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Le retour de Charles Sannat dans nos pages avec un nouvel opus orienté vers l'immobilier. Mais c'est très intéressant et cela nous concerne (presque) toutes et tous. Même si vous êtes (comme nous) locataires.

Rappel : Coronavirus: Mélenchon demande la suspension des loyers pour les particuliers (BFMTV)

Amitiés,

f.

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Vous étiez nombreux lors du jeu concours sur le titre de l’édito du lendemain à avoir parié sur l’idée de l’apocalypse-immo !

Alors j’ai pris le temps ce week-end de poser quelques pistes de réflexion générale dans la vidéo hebdomadaire du JT du grenier de l’éco, et pour mes abonnés à la lettre STRATEGIES quelques recommandations particulières que vous trouverez à télécharger dans vos espaces lecteurs sous la forme d’un Flash Stratégie spécial « mesures d’urgence à prendre ».

Revenons à l’essentiel.

La question de fonds est que va-t-il se passer pour le marché immobilier ?

Téléchargez gratuitement la Présentation du JT du grenier de l’éco Apocalypse Immo en cliquant sur ce lien

Ce n’est pas une petite question.

C’est une question essentielle pour le patrimoine des gens.

Le patrimoine des Français est constitué en moyenne de 80 % par de l’immobilier, leur endettement aussi, et leurs revenus complémentaires également.

La situation qui prévalait avant l’épidémie était assez simple et plutôt porteuse pour l’immobilier. Une demande soutenue car les taux étaient durablement bas. Investir dans un petit bien locatif pouvait permettre, bien souvent, de couvrir avec le loyer l’essentiel du remboursement d’emprunt. L’effort résiduel relativement faible permettait de se préparer un complément de revenu bienvenu une fois la retraite et ses baisses de revenus venues…

Rien ne semblait pouvoir enrayer cette belle mécanique, et certainement pas l’arrivée d’Airbnb et autres sites de location entre particuliers qui, là encore, viennent alimenter la demande et créent un nouveau type d’immobilier de placement.

Rien,… sauf ce satané virus, accompagné d’un satané confinement et d’un naufrage économique collectif.

Alors comment va se comporter l’immobilier dans ce contexte ?

J’ai bien évidemment ma petite idée, et ce qui est certain, c’est que ce n’est sans doute pas le moment de se lancer dans une acquisition, comme le dit l’adage populaire « il est urgent d’attendre ».

Attendre quoi ?

De savoir ce qui va se passer.

Mais encore me direz-vous ?

Simple.

Je vous livre un grand secret qui vient de sortir des machines sophistiquées de mon grenier puisque je suis le seul économiste de grenier à détenir un louchomètre et un pifomètre. Mes deux super-calculateurs sont arrivés à la conclusion suivante. Ce sera une correction de 10 % ou un krach de 60 % mais pas de hausse.

Qu’est-ce qui fera que ce sera l’une ou l’autre des hypothèses ?

Simple.

La dynamique de la crise, reste la question centrale. 

Est-ce que la crise va être temporaire ?

Est-ce que la crise va être durable ?

Si elle est temporaire, alors le marché pourra s’en remettre.

Si elle durable (supérieure à un an), il faudra geler les loyers, le rendement disparaîtra, les loyers professionnels déjà suspendus ne seront jamais recouvrés. Les propriétaires n’auront plus de loyers… mais des crédits qui courent encore ! Ce sera l’apocalypse immo. Pas un krach non, pas une correction, ce sera apocalyptique pour le secteur comme pour les patrimoines de nos concitoyens.

Comment savoir si ce sera durable ou pas ? Là encore j’ai ma petite idée, et je vous explique tout cela dans le Flash Stratégies intitulé « Apocalypse Immo, les mesures d’urgence à prendre ».

Je n’avais pas prévu d’écrire cette analyse ce week-end, en plus il faisait beau, mais comme il faut vivre confiné… finalement j’en ai profité pour travailler pour vous.

La situation est aussi volatile que dangereuse, il y a le feu à la maison presque au sens propre du terme. Si le pire n’est jamais sûr, le meilleur n’est pas non plus toujours certain.

Finalement les mamamouchis se rendent compte que dans le cas d’un virus aéroporté, ce que je vous dis depuis plus 2 mois maintenant, se laver les mains et se brosser les dents c’est très bien mais pas suffisant du tout. Finalement, le matériel n’arrive toujours pas. Finalement, les tests ne sont toujours pas disponibles en quantité suffisante de même que masques et gants.

Le « déconfinement » risque donc de tourner à la déconfiture…

Cette crise, pour le moment, dispose de tous les critères pour durer et s’éterniser. Les conséquences sur le marché immobilier ne seront donc pas positives.

Là encore préparez-vous selon le principe de mon pépé avec des décisions « face je gagne, pile je ne perds rien » et mettez en oeuvre vos décisions et vos propres stratégies de protection et d’anticipation. Tous les renseignements ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. 

Préparez-vous et désormais protégez-vous!

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin
Pour m’écrire charles@insolentiae.com
Pour écrire à ma femme helene@insolentiae.com

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source(s) : Insolentiae.com pour ceux qui voudrait tout l'article

 

Informations complémentaires :

Sannat 06 04 2020 

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Immobilier. Apocalypse Immo. Crédit SCPI loyers impayés suspendus achats en cours que faire ? (Insolentiae.com)