1 1 1 1 1 Rating 4.57 (7 Votes)

On revient sur cette tempête dans un verre d'eau... Mais de l'expérience que j'en ai eue, comme tous les partis politiques l'UPR est assez monolithique et vertical.... Mais bon ça peut se comprendre, leur credo c'est l'urgence de sortir de l'Union européenne, de l'euro et de l'OTAN, et donc cela exclus de discuter de tous les autres sujets.... Du reste comme j'ai un peu de place, je voulais remercier tous les gens sur Twitter, Facebook, Seenthis, etc., qui nous font confiance et relaient nos articles. Vous ne savez certainement pas à quel point votre aide est précieuse, mais moi je vous le dis : MERCI !

Pour éclairer ce conflit interne, Mr Asselineau ne nous dit pas ce qui a motivé cette « bronca » à son encontre. Par honnêteté, il est juste que les adhérents et sympatisants puissent juger en ayant connaissance des faits reprochés. Merci à Verisheep et à Thibaultraa.

Volti / Moutons Enragés.fr

Voir la lettre initiale envoyée à Mr Asselineau

http://archive.is/yNMsA

La réponse de Mr Asselineau aux responsables/auteurs de la lettre du BN

https://www.youscribe.com/BookReader/Index/3135255/?documentId=3702846

Voilà le mail qui a été envoyé aux adhérents :

Communiqué interne du Bureau national majoritaire de l’UPR

Chers adhérents de l’UPR,

Vous avez sans doute vu cet article publié par le journal le Figaro :

https://www.lefigaro.fr/politique/l-upr-veut-debarquer-son-chef-francois-asselineau-20200421

Comme François Asselineau, nous nous indignons de ce que le « journaliste » du Figaro préfère donner de la visibilité sur ce sujet interne plutôt que sur les analyses percutantes de l’UPR concernant l’Union européenne, et en particulier pendant cette période de confinement.

Nous tenons à clarifier auprès de vous différents points afin de faire taire les fausses rumeurs.

En effet, une lettre a bien été envoyée par une très large majorité de cadres de l’UPR, représentant notamment une majorité au Bureau national, une majorité de délégués régionaux, ou encore 7 des 8 premiers candidats aux élections européennes de 2019. Les signataires ne sont en outre pas des adhérents récents (certains le sont depuis 2007) et l’accusation d’infiltration est ridicule et insultante eu égard aux milliers d’heures consacrées par ceux-ci pour la promotion de nos idées. Quand bien même chacun de nous doit à François Asselineau la création de l’UPR et ses analyses pointues sur l’Union européenne, nous vous invitons à réfléchir au fait que les signataires n’auraient pas envoyé une telle lettre sans raison.

En effet, depuis peu, le Bureau national dispose d’éléments graves qui pourraient nuire aux intérêts de l’UPR. Cependant, nous n’avons jamais souhaité, et ne souhaitons pas, que cela soit étalé sur la place publique, d’où notre délai pour vous informer. La démarche vise à sauver l’UPR dont l’intégrité est à ce prix : nous ne pouvons pas fermer les yeux.

Il est indispensable que M. Asselineau s’explique rapidement auprès du Bureau national en interne, conformément aux statuts, afin d’éclairer les décisions qui doivent être prises pour sauvegarder l’honneur et la droiture de l’UPR.

Soyez assurés que nous œuvrons collectivement pour que l’UPR et le Frexit soient plus forts que jamais en vue des prochaines échéances électorales car, comme vous le savez, il y a urgence pour notre pays.

Solidaires salutations à chacun d’entre vous,

Le Bureau national majoritaire

«  » » » » » » » » » » » » » » »

 

Des solutions claires et précises

L’UPR n’est pas un parti de politiciens-caméléons qui multiplient les promesses vagues et contradictoires afin de plaire à tous les publics, juste avant les élections. Nos propositions sont très réfléchies, adéquates, précises, et sans ambiguïté.

Découvrez l'intégralité de notre Programme, directement inspiré de celui du Conseil National de la Résistance de 1944, actualisé pour le XXIe siècle.

1. Sortie de l’euro - L’euro ruine notre pouvoir d’achat, entretient le chômage, plombe nos entreprises, et accélère les délocalisations. Rétablir le franc, c’est évidemment possible, et c’est indispensable !

2. Sortie de l’Union européenne+

3. Sortie de l’OTAN

Le programme de Libération nationale :

La crise dans laquelle la France s’enfonce depuis des années est désormais si grave que nous devons procéder à une rupture complète et décisive. Nous devons le faire de façon sereine et réfléchie, mais déterminée et courageuse. Cette rupture est totalement incompatible avec les oppositions de complaisance qui critiquent l’Europe mais refusent de regarder la réalité en face : la construction européenne n’est pas la solution, c’est le problème.

Voulant redonner toute son actualité au programme du Conseil national de la Résistance de 1944, je propose aux Français de se rassembler, quelles que soient leurs convictions politiques ou religieuses et leurs origines ethniques ou sociales, afin de rendre à la France sa liberté et sa démocratie. Cela impose en premier lieu de dénoncer juridiquement les traités européens, de sortir de l’UE et de l’euro, de sortir de l’OTAN et de soustraire l’économie, les services publics et les médias à la mainmise des féodalités privées.

J’assortis ces choix décisifs de toute une panoplie de réformes institutionnelles, économiques, monétaires, sociales, militaires, diplomatiques, culturelles et éthiques qui sont à des années-lumière des programmes de tous les autres candidats.

C’est à vous d’en juger.

Voir notre programme complet

 

Source : Youtube.com

 

Informations complémentaires :

Putsh Upr 26 04 2020

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Allocution de François Asselineau sur la situation interne de l'UPR