Rappelez-vous le dinar Or... Quel rapport avec DSK ? C'est ce que Chalouette vous propose de tenter de découvrir à travers ces quelques libre supputations...

L’idée du complot fait rage depuis quelque temps sur le cas DSK. Mais qui serait derrière toute cette affaire ? Les Etats-Unis ? La France avec Nicolas Sarkozy ? L’Angleterre ?

En tous cas la guerre économique a commencé !

Tout commence lors de la direction de Dominique Strauss-Kahn au FMI, où l’ex-directeur avait eu une idée pour redresser l’euro et l’Afrique financièrement.

La naissance de la 3e monnaie :

DSK aurait souhaité créer une nouvelle monnaie de réserve internationale qui était prévue pour le 26 mai 2011.

Mais pourquoi cette nouvelle monnaie ?

Aujourd’hui la monnaie que tout le monde connaît pour permettre les échanges commerciaux dans le monde entier est le Dollar, le problème de ce dollar est qu’il n’est profitable que pour de grands pays émergents. Le projet de l’économiste John Maynard Keynes était de créer une monnaie internationale sur le courant de l’or, mais ce projet n’a pu être concrétisé à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, il proposa donc d’utiliser les Droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI pour jouer ce rôle.

Cette nouvelle idée de création de monnaie a été relancée au sommet du G8 à L’Aquila en Italie, le 8 juillet 2009. Elle devrait permettre aux pays en voie de dévelopement de faire des échanges commerciaux plus profitables. La Russie proposa de ne pas se contenter d’une monnaie virtuelle, mais de l’éditer.

Dimitry Medevedev, qui avait fait frapper symboliquement des prototypes de cette monnaie, posa quelques pièces sur la table. D’un côté y figuraient les visages des huit chefs d’État et de l’autre la devise en anglais « Unity in Diversity », ce projet qu’ils ont appelé  » projet Zhou » devait aboutir le 26 mai 2011 mais, hélas, n’a pu voir le jour car l’ex-directeur du FMI se fit inculpé d’ agression sexuelle aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis contre cette nouvelle monnaie :

Suite à cette annonce de création d’une nouvelle monnaie internationale par le FMI et plusieurs pays qui étaient pour comme la Russie, la Chine, la Libye, la Grèce, plus d’autres pays en voie de développement en Afrique, ce projet a été automatiquement refusé par le complexe militaro-industriel israélo-étatsunien. Le refus des Etats-Unis est la crainte de la chute de la valeur de leur monnaie, le Dollar, qui entraînerait les USA dans une crise financière dramatique ce qui est le cas actuellement.

Car le plus puissant pays du monde n’arrive même plus à payer ses fonctionnaires tellement les caisses sont vides.

Donc les Etats-Unis avait un gros intérêt à stopper DSK directeur du FMI avant la signature de ce projet.

La Libye dans cette affaire de guerre économique pourquoi ? :

La cause de l’ implication de la Libye dans cette affaire de DSK voire d’ une guerre financière est simple. Tout d’abord il faut savoir que le dinar libyen est la première monnaie au monde garantie en or et en droit de tirage spéciaux (DTS) du FMI. De plus le colonel Mouammar Kadhafi avait déjà également imaginé une nouvelle monnaie internationale panafricaine et donc a adopté celle-ci pour son pays.

Les révélations de la guerre de Libye et de l’affaire de DSK :

Pourquoi la France a-t-elle attaqué la Libye alors que d’autres pays subissent des vrais mauvais traitements par leur dictateur ?

La Libye jouait un rôle clé pour la création de cette monnaie. Car la banque centrale libyenne qui est la seule en Afrique à avoir créé une monnaie sur l’or et les DTS. De plus la Libye est un pays le mieux doté du monde car elle dispose d’un fonds d’état (fonds de déplacement financier qui permet à l’état de gérer l’épargne nationale et l’investissent dans des placements variés) important ce qui fait de l’état libyen un riche pays. Or en attaquant ce pays ce fonds d’ état est gelé et donc met en contradiction la seule monnaie africaine, le dinar, basée sur l’ or.

La première étape des Américains, Français et Anglais était de bloquer ce fonds d’état. Ce qui fait que pour l’ex-directeur du FMI DSK, la solution pour créer cette nouvelle monnaie était de signer l’accord de cette future monnaie panafricaine.

Le 16 mai 2011 date d’arrestation de DSK :

Ce jour-là, DSK se trouvait à l’ hôtel Sofitel, lors de son départ à l’aéroport il se fit arrêter par la police américaine pour agression sexuelle sur une employée de l’ hôtel.

La première incohérence de cette arrestation est que lors de son arrivée dans l’aéroport, tous le réseaux de téléphonie et internet étaient saturés pour éviter que DSK soit au courant de cette arrestation et qu’il n’ait pas le temps de passer les douanes pour qu’il soit en territoire international. Car s'il avait franchi les douanes il aurait pu demander asile à la France et être rapatrier dans son pays d’origine et donc poursuivre ses projets de cette nouvelle monnaie.

La deuxième incohérence est un twit réalisé 1 heure avant que le New York Times soit au courant de la mise en examen de DSK par un rapporteur très proche de Nicolas Sarkozy.

La troisième incohérence est celle de la détention dans une prison de M. Strauss-Kahn pendant 3 jours pour éviter qu’il ne fuit le pays, mais le lendemain de sa démission du FMI il a pu être placé dans une résidence sous surveillance. Certainement parce qu’il n’ avait plus le poste de directeur du FMI et donc n’était plus dangereux pour l’affaire de cette nouvelle monnaie. Bizarre non ?

Mais quels étaient les projets de DSK s'il n’ avait pas été arrêté ?

L’ ex-directeur du FMI devait se rendre en Allemagne pour discuter avec Angela Merkel du sort réservé à la Grèce et de cette nouvelle monnaie. Pour ensuite partir direction la Libye et signer des accords avec le colonel Mouammar Kadhafi sur cette monnaie panafricaine.

Ce qui a laissé peu de temps aux personnes qui étaient contre ce projet pour intercepter DSK directeur du FMI. Mais aujourd’hui les choses ont changé. La femme de ménage qui aurait été abusée sexuellement par DSK aurait eu une relation mais sans échange d’argent et de plus consentie car M. Strauss-Kahn devrait être blanchi dans cette affaire.

Une quatrième incohérence sur le timing de cette affaire, celle de la journaliste, Tristane Banon qui a fait parler d’elle juste après l’incarcération de DSK. Sauf qu’elle ne portera pas plainte immédiatement.

Pourquoi la journaliste porte plainte ce lundi 4 juillet 2011 ? Et pourquoi pas avant ?

Elle va tout simplement répondre aux journalistes : " j’ai pris le temps de réfléchir pour éviter de ne pas être instrumentalisée par la justice américaine ". Mais la théorie du complot continue car si DSK est blanchi de l’affaire du Sofitel, il pourrait se présenter aux élections de 2012.

Bien sûr, pour l’ instant le socialiste aurait dit à Martine Aubry qu’il ne se présenterait pas, info ou intox ? Car s'il était élu président de la France en 2012, il pourrait ainsi reprendre les projets de cette nouvelle monnaie. Ce qui fait que la journaliste porte plainte après avoir appris que DSK va être certainement relaxé et donc remettre M. Strauss-Kahn dans une situation favorable pour l’avenir de ses projets de monnaie et de présidentielle. Mais suite à sa plainte le peut-être futur candidat de 2012 serait à nouveau mis hors course.

Voilà une théorie expliquée pour démontrer la supposition d’un complot contre DSK et une guerre mondiale financière entre d’ un côté :

1/ les Etats-Unis, la France, l’Angleterre et de l’autre,

2/ la Russie, La Chine, la Libye et des pays africains.

Alors pensez-vous au complot ? DSK aurait été dangereux pour certains et donc sali ?

http://politinews.fr/

Question suite à cette thèse :

La France fait bien partie de la zone EURO sachant que le projet DSK redonnerait une allure à cette monnaie carton pâte, l’euro ; pourquoi la France aurait-elle contrée cette initiative ?

______________________________________________

2011/08

Cette semaine, Vladimir Poutine, intégré dans le dispositif du bloc de commandement russe, a qualifié les Etats-Unis de « parasite » en raison de son énorme dette.

Le véritable dirigeant de la Russie a expliqué que son pays devait s’entendre avec d’autres acteurs importants pour chercher de nouvelles monnaies de réserve afin de se prémunir contre un « DEFAUT SYSTÉMIQUE » aux Etats-Unis.
Poutine a expliqué à des jeunes pro-Kremlin : « Les Etats-Unis vivent au-dessus de leurs moyens, déplaçant le poids de leur responsabilité sur d’autres pays et d’une certaine manière agissant comme un parasite ».
Rappelons que la Russie détient près de la moitié de ses réserves dans des actifs en dollars.

Depuis 1999, nous avons annoncé cette crise actuelle et dès sa création, en novembre 2001, LIESI a vivement conseillé à ses abonnés d’investir leurs économies en métaux précieux en vue d’une future CRISE MONEÉTAIRE ou de GUERRE DES MONNAIES.

Le Napoléon était alors à 60 € et certains ne se gênaient pas pour rire de nous. Nous avions alors la certitude pour nous, car nos informateurs étaient des initiés très bien placés dans la nomenklatura du cartel bancaire.

Aujourd’hui, les spécialistes de la crise fleurissent un peu partout et ont même tendance à oublier qu’ils étaient très silencieux en 2001, quand l’Or était au plancher. D’autres assurent que l’euro papier est à égalité avec l’or, ils ont tort et l’avenir le prouvera.

Le rôle de la Russie dans la guerre des monnaies actuelle est très important. N’oublions pas que la Russie poutinienne a viré l’establishment du cartel bancaire en enfermant l’ancien PDG de Ioukos. Ce point est très important. La Russie de Poutine, l’homme de main du bloc de commandement russe, se prépare en vue d’une refonte monétaire internationale depuis bien longtemps. Voici l’extrait d’une des premières lettres de LIESI, de 2001 !

Les Russes jouent la carte de l’OR

Dans Kommersant du 4 juillet 2001, la journaliste russe Elena Kiseleva donnait de précieux renseignements sur l’attitude des officiels du gouvernement russe face à la crise actuelle. Dans son article intitulé : « L’alternative de la Russie au dollar – Le Chervonets fait un retour », nous apprenions que le Chervonets, qui est la reproduction des pièces d’or qui ont circulé en Russie dans les années 20, fait un retour historique après que la banque centrale russe ait décidé de les mettre en circulation.

Les Chervonets qui ont encombré les étagères de la banque de Russie depuis les Jeux Olympiques de 1980, à Moscou, ont été déclarés « moyens légitimes de paiement » sur le territoire russe ainsi que les pièces de monnaie émises après janvier 1998. En conséquence, la Russie a un nouvel instrument monétaire qui peut bientôt devenir une alternative sérieuse au dollar des Etats-Unis.

Avant les Jeux Olympiques de Moscou, les autorités pensaient que les étrangers achèteraient les pièces de monnaie comme souvenirs mais ce fut un fiasco. Aussi, après les Jeux Olympiques, la banque centrale russe avait placé ces pièces en dépôt et c’est seulement aujourd’hui que son Président, Viktor Gerashchenko, a trouvé une nouvelle utilisation pour les pièces de monnaie.

Selon des sources autorisées russes, les Chervonets sont appelés à remplacer le dollar américain dans l’épargne personnelle des citoyens russes, informés de la dégradation persistante et inquiétante de l’économie américaine.

Que dire DIX ANS après ?

Le bloc de commandement russe connaissait parfaitement le plan du cartel bancaire. C’est ce dernier, via les banques de Wall Street, qui a financé la révolution russe et qui a été cherché le sinistre Lénine, le Ben Laden de l’époque, pour accomplir les basses œuvres…

N’oubliez jamais cet extrait du discours très initiatique de Lénine, prononcé à Bakou en 1919 (il faut le connaître par coeur) :

« Dans un premier temps, nous détruirons les empires des pays capitalistes. (Ceci fut réalisé à la suite des deux Guerres mondiales, n.d.l.r.)
Dans un second temps, nous occuperons ces empires. (Pour réaliser ce second point il importait que la France abandonnât ses colonies à Staline ! n.d.l.r.)
Dans un troisième temps, nous créerons une crise économique sans précédent.
Dans un quatrième temps, nous créerons une crise sociale telle que l’Europe tombera comme un fruit mûr. » (Ce sera pour 2012)

D’aucuns diront, avec raison, la Russie est incapable de jouer un rôle majeur aujourd’hui. Leur technologie n’est pas comparable à celle des Etats-Unis. Ils ont raison. Mais attendez les tout prochains trimestres et vous constaterez l’énorme contraste entre 2010-2011 et le monde réel de demain.

A quoi servira la haute technologie quand on sombre dans un nouvel âge des ténèbres ? Car c’est bien vers cela que les insiders ont décidé de nous embarquer avec leur bonne « crise majeure » (David Rockefeller 1994) et ce scénario qui permet de réaliser la prophétie du baron Edmond de Rothschild : « Le verrou qui doit sauter à présent, c’est la nation ! » (1970)

Cette semaine, le bal s’ouvre avec les agences de notation… contraignant l’establishment américain a accélérer le scénario d’éclatement du Proche-Orient, comme nous l’analyserons dans le prochain numéro de LIESI.

Nous nous approchons du 15 août 2011, commémorant le QUARANTIÈME anniversaire de ce qui s’est passé le 15 août 1971… Bien sûr, tout cela est pur hasard.

Le 15 août 1971, Nixon suspend la convertibilité du dollar en or et décide de faire du dollar une monnaie flottante.

Le monde entier est frappé de stupeur. Le monde des taux de changes fixes est mort. Dorénavant, la valeur du dollar va changer tous les matins. L’offre et la demande de chacune des monnaies sur le marché mondial déterminent désormais les prix.

Le 15 août 2011… ?

Publié par liesiletter le 7 août 2011
____________________________________
____________________________________

Le FMI de DSK était prêt au remplacement du dollar comme monnaie de réserve internationale !

Face à la déstabilisation monétaire internationale, il est urgent d’instaurer, en substitution du dollar, une nouvelle monnaie de réserve internationale et de référence des échanges internationaux, afin de préserver les économies réelles des nations des fluctuations de la monnaie, de l’économie et de la politique étatsunienne.

Le 1er novembre 2007, en pleine crise des subprimes, DSK prend les fonctions de directeur général du Fonds Monétaire International (FMI).

« Le FMI est une organisation regroupant 184 pays. Il a pour mission de promouvoir la coopération monétaire internationale, de garantir la stabilité financière, de faciliter les échanges internationaux, de contribuer à un niveau élevé d’emploi et à la stabilité économique et de faire reculer la pauvreté. »

LA SUITE…………………….

Source : Le Post

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr : Comment les hommes d'Al-Qaida sont arrivés au pouvoir en Libye
Crashdebug.fr : Si je pouvais choisir mon « dictateur », je choisirais Kadhafi
Crashdebug.fr : Libye - Le principal motif de l'agression : le Dinar Or (VOSTF)