1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Bravo Mme Boutin ! On l'apprécie pour ses valeurs et ses positions. Mais prenez son cas de figure, et imaginez le calvaire vécu par Jacques Cheminade ou ......

Elle tape du poing sur la table. Et menace. Christine Boutin, candidate à l’élection présidentielle, a toutes les peines du monde à rassembler les 500 signatures nécessaires pour se présenter. « C’est mal parti », a-t-elle reconnu dans l’émission Parlement hebdo, sur Public Sénat et LCP-AN.

Alors elle balance et tire à vue : « Aujourd’hui, je peux confirmer que M. Copé a donné l’ordre à ses cadres à l’UMP que les parrainages ne soient donnés qu’au seul candidat de l’UMP ». Premier coup. « Deuxièmement, et j’ai appris ça hier, à l’Elysée, on bloque également les signatures ». Seconde salve.

Jurant qu’elle va se « battre pour obtenir ces signatures », elle dénonce « un blocage de la démocratie ». Christine Boutin est plus que remontée. Elle emploie un vocabulaire guerrier : « J’irai jusqu’au bout. Ce n’est pas mes idées que je défends, c’est la démocratie. J’ai jusqu’à fin février pour obtenir ces signatures, on verra à ce moment là, mais je peux vous dire que je débloquerai la bombe atomique. Je suis en guerre »… Quel bombe ? « Vous verrez ».

Elle insiste : « C’est inadmissible. C’est scandaleux. Je ne pouvais même pas imaginer qu’en France une République démocratique qui donne des leçons au monde, qui est pays des droits de l’Homme, on puisse ainsi assumer de kidnapper, de cadenasser la démocratie », qu’elle juge « en danger ».

Retrouvez Parlement hebdo avec Christine Boutin ce vendredi à 18h15. Rediffusion samedi à 14 heures, dimanche à 19h45 et lundi à 11 heures.

 

Source : Public-Sénat via Chalouette

Vous êtes ici : Accueil Arrow Divers Arrow Parrainages : Christine Boutin menace l’UMP et l’Elysée