1 1 1 1 1 Rating 5.00 (5 Votes)

Notre reporter préféré et son équipe de choc ont encore frappé ! D’ailleurs, d’après ce que j'ai compris, on les retrouvera tous les mardis soir sur France 2, alors apportez-leur un maximum d’Audimat, car ce sont quelques-un(e)s des rares journaliste qui n’ont pas vendu leur âme au diable

Update 05.02.201 : Hum... Je n'avais pas vu le doc, je viens de le regarder, cela fait longtemps que l'on vous prévient (informations complémentaires). Mais même moi, je ne pensais pas que le problème avait une telle ampleur, aussi après avoir vu ce documentaire, il me semble que les choses sont assez claires... Alors juste une question : Que font les autorités ? Je veux dire à part partager des repas au restaurant avec les lobbyste (et faire des promesses dans lesquelles je ne crois PLUS) ? Que FAIT la justice ? Que fait la POLICE ? En toute logique il me semble qu'il y a des termes pour qualifier ces gens-là, des termes comme : ASSASSINS DE MASSE.. Du reste, voilà qui devrait vous ôter vos doutes sur la véracité de l’Agenda 21….

Alors, réveillez-vous BORDEL  ! Si ce n'est pas pour vous faites-le pour vos enfants ! Car on nous élimine sciemment et méthodiquement de l'équation, c'est un génocide mondial planifié au nom du PROFIT de quelques multinationales...  (totalement assumé apparemment).

Alors qu'en plus, il y a des alternatives viables connues et reconnues depuis 30 ANS !  Mais ça, comprenez bien qu'ils ne veulent pas en entendre parler, car ça ne fait pas vendre d'OGM ni de pesticides !

Update 12.02.2016 :

f.

En France et partout dans le monde, médecins et chercheurs lancent l'alerte sur les effets des produits chimiques sur le développement des enfants. Augmentation des cancers infantiles, multiplication des anomalies de naissance ou des troubles hormonaux, explosion de l'autisme : toutes ces pathologies pourraient bien avoir des causes environnementales. Les pesticides apparaissent en première ligne dans les rapports des chercheurs. Six multinationales contrôlent ce secteur : Syngenta, Bayer, Monsanto, Dow, Basf et Dupont. Elles règnent presque sans partage sur un marché colossal qui pèse cinquante milliards d'euros. Pendant un an, l'équipe de «Cash Investigation» a suivi à la trace leurs molécules. Certaines, dangereuses, s'invitent dans l'air que les enfants respirent tous les jours.
 

Source : Pluzz.francetv.fr

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
 
Cash Investigation Bayer 04 02 2016 
 
Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow Cash Investigation : Produits chimiques : nos enfants en danger