5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (3 Votes)

J'ai pensé que ça pouvait être intéressant à faire lire à vos proches réticents à aborder certains thèmes ; ) Bon, hélas, c'est un point de vu américain, et je le rappelle, je ne suis pas prof d'anglais. Peut-être, un jour, me donnerez-vous un feed back sur ces tentatives de traductions, du reste si quelqu'un se sent le courage de le faire pour la France ; ) En attendant, bonne lecture ; )

11 Septembre

19 août 2012

Par Saman Mohammadi

« Sur son site Web d'Infowars.com, Alex Jones met en titre de sa page « Parce qu’il y a une guerre pour votre esprit. » C’est assez vrai, c’est pourquoi la science et la raison doivent toujours prévaloir au-dessus de la crainte et de l'irrationalité, et les rumeurs conspirationnistes trafiquent le présent aux dépens du passé  » - Michael Shermer, « pourquoi les gens croient des théories de conspiration, » Américain scientifique, le 18 août 2012.

« La répression et l'imposition révisée du 11 septembre et « de la guerre contre le terrorisme  » sur l'esprit public ont des implications importantes, non seulement pour l'intégrité du discours public, mais également pour la santé d'esprit collective et la culture occidentale ainsi que sa civilisation. Comme montrée par les médias dominants le 11/9 est devenu la lentille fêlée par laquelle nous regardons et concevons notre propre histoire, identité, et but. Chaque tentative de renverser ou d'éluder des comptes factuels d’événements réellement existants se manifeste comme une petite fissure dans l'édifice plus large de la vérité et de la rationalité. Alors, c'est ce qui contribuent également à promouvoir des conceptions de force de plus en plus larges, cherchant à construire un monde prétendument être, en apparence, un monde nouveau et courageux. » - Prof. James F. Tracy, « 11/9 vérité, conscience intérieure et « l'esprit public, » recherche globale, le 18 mars 2012.

Les railleries sur les théories de conspiration dans la presse américaine et les médias occidentaux sont basées sur l'argument simpliste que la raison est du côté du gouvernement et de l'administration, pas sur la frange de la société et de la civilisation.

Les partisans d'anti-conspiration disent d'une façon risible que les théoriciens de la conspiration sont en proie à la paranoïa et à des pensées irrationnelles, sans expliquer leur propre raisonnement défectueux. Ils ont mis un accent énorme sur des labels et aucun sur des faits. Mais ils ne sont pas uniques. Apparemment, les insultes sont suffisantes pour gagner une affaire en jugement dans une salle d'audience américaine au 21e siècle.

Mettons de côté la moquerie et le regardons  la vraie image. Dans la cour de l'opinion publique du monde, la vérité du 11/9 a déjà gagné.

La vérité est que les « théoriciens de la conspiration » du 11/9 [lisez les scrutateurs de vérité] ne sont pas la partie irrationnelle de la discussion, au sujet de ce qui s'est produite le 11/9, parce que les faits de l'histoire sont de leur côté et personne avec un intellect honnête ne peut dire autrement.

Puisque la plupart des personnes ne sont pas persuadées par des faits, mais par la crainte, elles rejettent aveuglément la vérité à propos du 11/9, et accusent les scrutateurs de vérité d'être irrationnels, mystérieux, et paranoïaques.

En plus de la crainte, il y a quatre autres raisons pour lesquelles les gens rejettent les théories de conspiration en masse, particulièrement les réclamations basées sur des faits introduits par le mouvement global de vérité et de justice du 11/9. Au-dessous, j’ai énoncé chaque raison en gras et j’ai brièvement élaboré sur elles.

1. La crainte. Il y a beaucoup de dimensions sur la façon dont la crainte bloque des personnes pour découvrir, accepter, et de dire la vérité à propos du 11/9.

La première dimension est cosmique. L'histoire officielle, au sujet de l'événement sociopolitique le plus important dans l'histoire moderne, a été brûlée dans le cœur de la culture américaine et de la civilisation occidentale. L'image de l'Amérique elle-même est enveloppée avec le conte de fées du 11/9. Pour beaucoup, la crainte de contester l'authenticité de l'histoire est liée à la crainte d’ébranler dans son propre esprit le paysage cosmologique qui a été construit par les chefs politiques et la télévision.

La deuxième dimension est sociale. Les gens ont une crainte de base ; ils ne veulent pas être associés à ces « théoriciens fous de la conspiration et à leurs vues paranoïdes. » Ils veulent rester dans la sécurité de la tribu, et désavouer les mythes les plus sacrés de sa tribu dépasse la trahison ; il est interprété en tant que suicide spirituel.

La troisième dimension est la plus évidente : la crainte de la mort. Le gouvernement observe ce que vous dites, et lisez, et il sait ce que vous pensez et croyez. La plupart des personnes naturellement ne veulent pas coller de cible sur leur poitrine et hurler dans la foule : « Je ne vous appartiens pas, parce que je rejette vos mensonges et fables, venez maintenant et attrapez-moi,  punks. »

2. L’Ignorance. En raison du black-out systémique des preuves, prouvant que l’histoire officielle du 11/9 est un mensonge, les gens ne savent juste pas. Ce sont non seulement des ignorants des faits soulignés par le mouvement global de la vérité et de la justice dans le cas du 11/9, mais ils sont ignorants qu'il y ait même un black-out des médias.

Naturellement à l'ère de l'Internet et des nouveaux médias il est plus difficile de défendre l'excuse de l'ignorance. Beaucoup de personnes qui rejettent les théories conspirationistes, sont juste trop paresseuses pour s'asseoir et faire des recherches par elles-mêmes.

3. Il est difficile d'encaisser un faux sens de la supériorité et un faux sens des connaissances, la suffisance des négateurs de la vérité du 11/9 est dur à entendre. Ils regardent abattu vers de nouvelles informations et de nouvelles connaissances, qui me sont étrangères. J’ai le mérite d’apprendre et je suis toujours ouvert à de nouvelles idées et à de nouvelles manières de voir le monde.

Quand j'ai trouvé le 11/9 par hasard : La route de la tyrannie par Alex Jones en février 2004, j'ai été abasourdi. Je me rappelle regarder la pendaison de Saddam sur CNN quelques mois plus tôt en pensant : « Wow, cette guerre d'Irak avérée pour être bien, au moins les personnes irakiennes ont obtenu que justice soit rendue. » Mais la découverte que l'histoire du 11/9 était une fable inventée a transformé ma bonne volonté envers le gouvernement américain en de la rage absolue.

Il était facile pour moi de repenser au but de la guerre contre le terrorisme en voyant les vrais faits, à propos du 11/9, présentés pour la première fois, parce que je ne suis pas un Américain, ainsi je n'ai aucun enjeu émotif dans ce que le gouvernement américain fait. Les Américains sont dans un cas spirituellement beaucoup plus difficile. Le péché du 11/9 doit être une charge lourde à porter pour un pays et un peuple si moralement impliqués.

Cet article n'a pas pour sujet de juger aucune personne ou aucun pays, mais c'est une tentative pour comprendre pourquoi les gens réagissent différemment à la même information. Pourquoi est-ce que certains pensent savoir comment le monde fonctionne, et refusent d'accepter la validité de nouvelles visions du monde, alors que d'autres sont affamés de telles découvertes impressionnantes ? Je sais combien je suis ignorant du monde, de l'histoire, et de l'humanité, ainsi je suis confortable avec le fait de laisser les visions du monde si les faits ne s'adaptent pas.

4. Lavage de cerveau collectif. Le lavage de cerveau de l'Amérique, de l'Israël, de l'ouest, et du monde depuis le false flag des événements du 11 septembre est certainement une des plus grandes raisons pour lesquelles les gens rejettent les interprétations alternatives du 11/9 et de la guerre contre le terrorisme. Les nations du monde vivent à l'intérieur du grand mensonge offert par le grand décodeur de la réalité, qui va par le nom politique du gouvernement des États-Unis. Le nom spirituel pour ce faux décodeur de la réalité est Satan, autrement connu en tant qu'accusateur.

Les gens vivent, respirent, et mangent le mensonge du 11/9. C'est un virus vivant qui est à l'intérieur de leurs organes corporels et de leurs appareils digestifs. Une cuillère à café de raison n'est pas assez pour soigner le patient spirituel.

5. Silence et dissimulation institutionnels. L'universitaire, les médias, et les établissements gouvernementaux dans l'ouest, tous ont accepté de garder la vérité à propos du 11/9 un secret pour les personnes américaines et du monde.

La culture du top du top de la société américaine moderne et d'autres sociétés opère aussi bien ce principe de base : « Maintenez votre bouche fermée, ou bien. »

Pour en apprendre plus au sujet de la culture du silence dans les établissements de l'élite de l'Amérique, lisez, « False Flag et conspirations du silence » par le prof. James F. Tracy, et « Codes de Silence et de dissimulation d'abus d'enfant » par Nathalia Jaramillo.

En haut, des secrets sont conservés, les connaissances sont gardées, et le silence est précieux.

 

Traduction Folamour, Reproduction libre à condition de citer la source ainsi que celle de la traduction.

 

Sources : The Excavator, Blacklistednews

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow Pourquoi les gens rejettent (en masse) les théories conspirationnistes