4.875 1 1 1 1 1 Rating 4.88 (8 Votes)

Un documentaire que m’avait pointé Chalouette à l’époque (mai 2013), mais que j’ai mis du temps à regarder. Enfin, j’ai quand même trouvé le temps de l’uploader sur le serveur, car je trouve qu’il décrit bien ce qui se passe au Moyen Orient (même si je ne suis pas toujours d’accord). En tout cas, il lève le voile sur les agissements de nos amis qataris, aussi je pense qu’il faut l’avoir vu pour essayer de cerner la situation là-bas.

Printemps Arabe Confiscation

Un documentaire réalisé par Frédéric Brunnquell 
Ecrit par Frédéric Brunnquell et Gilles Kepel
 
Ce documentaire emmène le téléspectateur dans un voyage de deux ans à la découverte des stratégies secrètes ayant conduit à la récupération du pouvoir par les islamistes dans les pays touchés par les révolutions arabes.
 
La vague révolutionnaire naît le 17 décembre 2010, à Sidi Bouzid, en Tunisie, où l’immolation d’un vendeur ambulant embrase le monde arabe. La vague touche ensuite tous les pays. Elle chasse Ben Ali en Tunisie, Moubarak en Égypte. En Libye, elle tourne à la traque à mort de Kadhafi. En Syrie, elle devient une guerre civile dévastatrice qui oppose Bachar el-Assad aux combattants de l’Armée syrienne libre, récupérés par les groupes jihadistes. En destituant les dictateurs, les jeunes rebelles pensaient avoir gagné la liberté et la démocratie. En fait, dès le lendemain, une organisation islamiste structurée par des années de clandestinité, la Confrérie des Frères musulmans, récupérait le pouvoir. Soutenus par le richissime Qatar, partout les islamistes en ont fait de même.
Que sont devenues la liberté, la démocratie, la justice sociale, revendiquées par les "printemps arabes" ?

Deux ans après, le temps de l’espoir semble loin. Dans ces pays, le chaos s'est installé.

« Deux ans après les révolutions, le temps est à l’amertume et au désespoir. » Gamal al-Ghitani

 

Note d'intention :

« Ce film d’Histoire immédiate relate la grande épopée des révolutions arabes, qui nous avaient tous fascinés lorsqu’elles ont éclaté en 2011. Elles allaient engendrer la démocratie et réconcilier le monde arabe avec une modernité démocratique. Mais, deux années plus tard, le temps est à l’amertume et au désespoir. Dans les pays où les révolutions ont eu lieu, la situation économique est dramatique. Sur le plan politique, presque partout où les élections ont eu lieu, elles ont été remportées par les islamistes. Printemps arabes, la confiscation révèle le jeu des luttes de pouvoir derrière les révolutions. Le rôle éminent d’Al Jazeera, véritable démiurge qui a accompagné ces mouvements d’émancipation au profit du Qatar. Le richissime petit émirat conservateur a tout de suite soutenu les islamistes. Il a financé et aidé par tous les moyens les Frères musulmans, comme ailleurs il rachète des équipes de football, avec l’ambition de fonder une puissance politique à la hauteur de son pouvoir financier.

Le film est un film politique qui propose de comprendre la mécanique des révolutions et la reconstruction du nouveau monde arabe qui en découle. De juin à novembre 2012, nous avons tourné dans tous les pays des révolutions arabes : en Égypte, en Libye, en Tunisie, au Qatar et en Syrie. Nous avons rencontré les révolutionnaires et nous nous sommes approchés au plus près des véritables forces au pouvoir. Nous avons rencontré les chefs de tribus qui rejettent la démocratie. Les responsables des partis islamistes dits modérés, les intégristes salafistes qui appellent au Jihad et, à Doha, le mentor des Frères musulmans, le cheikh Youssef al-Qaradawi, prédicateur d’Al Jazeera interdit de séjour en France.

Le film retrace aussi les grandes heures des révolutions : les manifestations, les batailles, les guerres. Pour en restituer la force, nous avons passé des dizaines d’heures à rechercher sur Internet les vidéos des épisodes cruciaux de ces révolutions. Nous les avons identifiées, authentifiées. Ces images sont devenues la mémoire collective de tous ces peuples. Elles nous racontent comment, au printemps 2011, ils ont vaincu leur peur. Aujourd’hui, entre la dictature et le salafisme, la voie reste étroite pour la démocratie dans le monde arabe.  »

Frédéric Brunnquell
coauteur et réalisateur

Click to download in FLV format (356.27MB)

Source : Programmes.france3.fr

Informations complémentaires :

 

 

Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow Docu : Printemps arabes, la confiscation