5 1 1 1 1 1 Rating 5.00 (6 Votes)

Impartial et sans concessions, ce documentaire vous en apprendra beaucoup sur les coulisses des plus gros contrats qui ont été manqués récemment par la France, et surtout pourquoi... D'ailleurs, on ne peut s'empêcher de faire le lien avec les déclarations de Ziad Takieddine à l'émission ONPC.

Quand on connais le prix d'un rafale, les plus gros perdants là-dedans c'est NOUS... Et le problème dans ces différents cas de figures a encore et toujours les mêmes origines...

Pas étonnant que l'on se fasse ridiculiser par des pays mieux organisés (et surtout moins vérolés), ou qui ont plus d'agressivité commerciale.

A méditer....

La France a multiplié les échecs commerciaux à l’export ces dernières années. Problème de compétitivité, de charges sociales et de main-d’oeuvre trop chère ? Le magazine Spécial Investigation a enquêté. Le travail du journaliste Jean-Louis Pérez, « Cocori... couac ! quand la France torpille ses contrats », est proposé ce lundi 15 septembre dès 22h45 sur Canal+.

Dans plusieurs dossiers stratégiques, des désaccords politiques au plus haut niveau de l’État français ont sabordé des offres qui paraissaient gagnées d’avance. À travers trois exemples emblématiques, le magazine présenté par Stéphane Haumant a mis en lumière de la raison du déclin du « Made in France », à savoir les rivalités entre ministres, grands patrons et négociateurs officieux.

De l’avion « Rafale » voulu par le Maroc aux centrales nucléaires réclamées par les Émirats arabes unis, en passant par la sécurisation des frontières en Arabie saoudite promise à Thomson : tels sont les exemples de contrats faramineux perdus en grande partie à cause d’erreurs ou de règlements de comptes hexagonaux.

 

Source(s) : Canalplus.fr via Maître Confucius

Informations complémentaires :

Cocori Couac 2

Vous êtes ici : Accueil Arrow Dossiers Arrow Cocorico... Couac : quand la France torpille ses contrats... (Spécial Investigation)