1 1 1 1 1 Rating 5.00 (4 Votes)

Bonjour à toutes et à tous, j'espère que vous allez bien. En Une ce matin le rejet d'Emmanuel Macron par 61% des Français(es), et il en reste 41% à le soutenir ? C'est ça qui est incroyable !. Alors vous connaissez notre point de vue, mais ce que je suggère à ces Français(es) (si ce n'est déjà fait ; ) qui ne veulent pas du duel Emmanuel Macron / Marine Le Pen, c'est de s'intéresser aux petits candidats, Florian Philippot, Nicolas Dupont Aignan ou François Asselineau, ce sont les seuls qui sont en faveur du Frexit et donc de la libération de notre pays.

Amitiés,

L'Amourfou.

Macron Sondage

Par

Ce matin à la Une le sondage de la presse régionale qui enfonce Emmanuel Macron. Deux tiers des Français ne souhaitent pas qu’il se représente selon un sondage Odoxa réalisé pour vos quotidiens régionaux.

Emmanuel Macron perçu comme ni humble, ni proche des gens, ni sympathique

La cote de popularité du président a perdu 5 points en 6 mois pour se rapprocher de celle de Jean Castex. Seul 38% des Français estiment qu’Emmanuel Macron est un bon président. 62% jugent son bilan mauvais, c’est le mot. 41% seulement souhaitent qu’ils se représente, mais ce qui frappe, c’est la perception du président par nos compatriotes : ni humble, ni proche des gens, ni sympathique. C’est ce que j’appelle le contraire d’un démagogue, mais ca ne suffit pas pour être réélu.

Ce n’est pas non plus la hollandisation mais ca en montre le chemin, explique Vosges Matin. On apprend également dans ce sondage qu’Edouard Philippe gagne 6 points en un mois pour atteindre une cote d’adhésion de 51% précise le Dauphiné. Comment sortir des mauvais sondages, sinon en déconfinant l’économie et en rendant leur liberté aux Français ? Ce matin vos journaux esquissent la sortie de crise sanitaire pour la 3e fois. Souvenez-vous l’an dernier, à la même époque, vos journaux faisaient pareil et Jean Castex qui n’était pas encore Premier ministre était déjà chargé du déconfinement.

« Je sais qu’il y a de l’impatience mais ces premières phases doivent être précautionneuses, peut-être que chaque année il faudra se revacciner », explique Emmanuel Macron

Emmanuel Macron en déplacement à Melun hier a avancé la piste de la réouverture. Mais il l’a fait avec prudence, tellement de prudence que ça n’imprime pas selon le Figaro. Des indications ? Dans les prochains jours, comment ? En trois phases progressives, les commerces, à la mi-mai, les terrasses de restaurants, et puis cette phrase incompréhensible par le commun des mortels et certainement par les écoliers à qui le président a rendu visite, « on va sans doute fixer un seuil de taux d’incidence ». Et le président d’ajouter « je sais qu’il y a de l’impatience mais ces premières phases doivent être précautionneuses, peut-être que chaque année il faudra se revacciner ». Bref, le président face aux enfants, comme face aux Français ne peut brandir que les vérités prudentes, peu réjouissantes, pas vraiment emballantes d’une libération très lente. Pas de quoi réchauffer sa cote d’amour.

 

David Abiker

 

Source : Radioclassique.fr

 

Informations complémentaires :

 

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.
  • This commment is unpublished.
    folamour · 18 days ago
    lol, vi pas évident, merci d'avoir réagit E gwen ; )
  • This commment is unpublished.
    E-Gwen · 18 days ago
    À prendre en considération. Sera-ce décisif ?
    Il a de la graine de petit père fouettard.
    C'est qu'il en faut pour faire plaisir à maman Brigitte. 
    Écartons-le, avant qu'il ne nous écartèle.
    Un événement qui ébranle la sécurité, lié à la terreur ?
    Allez, illico presto, une ordonnance liberticide, sans sourciller.
    Gaulois de tous les endroits, réincarnez la loi.
Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest
Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités françaises Arrow Emmanuel Macron : 2 Français sur 3 ne souhaitent pas qu’il se représente en 2022 (Radioclassique.fr)