En direct - Législatives en Italie : Meloni revendique la direction du prochain gouvernement (LeFigaro.fr)

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
5 of 5 (1 Vote)

Bonjour à toutes et à tous, et après un bon week-end comme on les aime,..... c'est lundi, et depuis le vendredi 23 septembre nous sommes en automne. Cela résonnera différemment selon les personnes. Certes, la nature va nous offrir un beau spectacle avant l'hiver, mais c'est aussi le retour à un peu d'introspection, etc. Bref ! Vous l'avez compris, c'est l'automne !

En attendant, comme c'est sur toutes les lèvres, je suppose, un petit regard vers nos amis Italiens qui ne sont pas encore totalement eunuques.

Mais je rassure l'intelligentsia parisienne, comme le disait François Asselineau, s’ils les laissent s'exprimer c'est qu'ils ne constituent en rien un danger pour eux.

Et a priori ils ne veulent pas sortir de l'€urope de l'Otan, etc., donc....

Update 26.09.2022 : Avec son budget 2023, le gouvernement veut placer les Français sous sa «protection» (Le Figaro.fr) Tous aux abris, ils vont encore nous faire des chèques avec notre argent.......

Voilà,

Bonne journée ; )

Amitiés,

L'Amourfou.

Meloni Italie
Giorgia Meloni, présidente du parti Fratelli d'Italia (FDI). GUGLIELMO MANGIAPANE / REUTERS

Giorgia Meloni revendique la direction du prochain gouvernement

Après la Suède, l'extrême droite fait une nouvelle percée en Europe avec la victoire de Giorgia Meloni aux législatives de dimanche en Italie, où pour la première fois depuis 1945 un parti post-fasciste est aux portes du pouvoir. La coalition qu'elle forme avec l'autre parti eurosceptique d'extrême droite, la Ligue de Matteo Salvini, et Forza Italia, le parti conservateur de Silvio Berlusconi, récolterait jusqu'à 43% des suffrages.

Giorgia Meloni, dont le parti post-fasciste Fratelli d'Italia est arrivé en tête aux législatives de dimanche en Italie, a revendiqué la direction du prochain gouvernement. «Les Italiens ont envoyé un message clair en faveur d'un gouvernement de droite dirigé par Fratelli d'Italia», a déclaré Meloni lors d'une brève allocution à la presse à Rome. «Nous gouvernerons pour tous» les Italiens, a-t-elle promis. «Nous le ferons dans l'objectif d'unir le peuple», a-t-elle ajouté dans un discours de rassemblement et d'apaisement en reconnaissant que la campagne électorale avait été «violente et agressive».

 

Source : Le Figaro.fr

 

Informations complémentaires  :