Espagne : la manifestation des mineurs violemment réprimée fait 76 blessés

(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
5 of 5 (2 Votes)

... 76 blessés, vous vous rendez compte ? On ne peut même plus manifester tranquillement en Espagne sans se faire casser la gueule. Ce sont des méthodes fascistes que l'on croyait d'un autre âge. L'Espagne plonge dans l'austérité et leur gouvernement ne trouve pas mieux que de  « mater » les manifestants pour tenter de les faire taire. Mais dans quelle époque vit-on ? Est-on réellement en 2012 ? Croient-ils réellement que l’on peut ignorer la réalité des gens à ce point ? Sont-ils tellement déconnectés de la vie des gens « normaux » ? J’espère me tromper, mais je pense que la réalité va rapidement se rappeler à eux… Comme en Grèce, Il n’y a pas que la macro-économie virtuelle dans la vie…

mineurs_espagne.jpg

Au moins 76 personnes ont été blessées dans des affrontements entre manifestants et forces de l’ordre après que la police ait tiré à balles en caoutchouc. Les dizaines de milliers de protestataires réunis pour l’arrivée de la marche noire dénoncent les récentes mesures de rigueur introduites par le gouvernement espagnol au moment où la banque Bankia a été renflouée de dizaines de milliards d’euros.
 
Parmi les blessés, on compte 33 officiers de police et 43 manifestants, incluant les mineurs et leurs soutiens. El-País rapporte que 7 mineurs ont été arrêtés pour avoir jeter des briques en direction des forces de l’ordre.

Olvidio Gonzalez, 67 ans, a déclaré à Associated Press : les violences ont débuté lorsque la police s’est mise à tirer, la foule a paniqué. Il ajoute que les manifestants ont marché pacifiquement jusqu’au lieu où se tenaient les discours, c’est alors que les forces de l’ordre ont ouvert le feu sans préavis. Aucun avertissement n’aurait été donné prenant de cours nombre de manifestants. 
 
Via son compte twitter, Danips affirme qu’il demeure toujours 200 personnes encerclées par la police, en face du parlement. Une nouvelle manifestation va débuter d’ici quelques minutes à la Puerta del Sol, place symbole des Indignés madrilènes.
 
318729_492035247490169_1771965285_n.jpg
Trace d’un balle de caoutchouc sur une fillette de 11 ans..
 
Quelques reportages de divers médias suggèrent que la manifestation spontanée se soit enflammée devant le Parlement. Les protestataires invitent des Espagnols via les réseaux sociaux à rejoindre de plus importantes protestations à 19 h 30 heure locale. 
 
Les protestataires s’opposent à une coupe de 63 pour cent des subventions aux sociétés minières de charbon. Les syndicats affirment que le plan menace 30.000 emplois. Les mineurs, qui avaient marché au nord du pays pendant les deux semaines passées, ont été rejoints par des dizaines de milliers d’Espagnols protestant, eux aussi, contre la hausse fiscale du Premier ministre Mariano Rajoy.
 
Le Premier ministre a annoncé sa décision d’augmenter la TVA de trois pour cent ainsi que le plan de réduire les dépenses publiques de 65 milliards d’euro d’ici 2015. M. Rajoy a aussi déclaré une coupe de 3,5 milliards d’euros aux dépenses des administrations locales. Les mineurs ont marché sur une distance totale de 400 kilomètres, dans l’ensemble du nord de l’Espagne, afin d’afficher leur mécontentement.
 
Malgré la grande ampleur des protestations, les dirigeants ont pensé que la rigueur budgétaire imposée au nord du pays n’affecterait pas l’ensemble du territoire. Or en Espagne de plus en plus de gens se solidarisent, car l’austérité accable également les gens de la ville, qui éprouvent aussi l’impassibilité des mesures du gouvernement.
 
Un appel à manifester en solidarité aux protestataires devant les Ambassades et Consulats a été lancé en France, un événement facebook regroupe déjà plusieurs milliers d’invités : http://www.facebook.com/events/203643453097527/
 

Informations complémentaires :