(Temps de lecture: 3 - 5 minutes)
1 1 1 1 1 Rating 5.00 (1 Vote)

Bon, c’est sûr, la situation n’est pas jojo, mais pendant que nous fêterons Noël, il y a là-bas des ouvriers qui sont probablement mortellement contaminés pendant qu’ils évacuent le combustible de la piscine N°4, et ça, je voudrais que chacun de vous en ait pleinement conscience... Du reste, je ne reviendrais pas sur les conditions de vie des Japonais, mais je ne comprends toujours pas pourquoi ils n’ont pas été évacués en Russie, comme cela l’avait été évoqué… (tout au moins les plus exposés).

En tout cas, Merci aux Brindherbes d'avoir fait le point.

Update 26.02.2016 : Fukushima : 5 ans après, Tepco avoue avoir menti sur la gravité de l'état des réacteurs...

Fukushima 19 12 2013

Le président de la NRA : “Rien n’a évolué concernant le problème des eaux extrêmement radioactives”

M. Tanaka, le président de la NRA (Nuclear Regulation Authority), a déclaré au cours de la conférence de presse régulière du 11 décembre 2013 que pour les eaux extrêmement radioactives la situation n’a pas évolué.

Tepco a officiellement reconnu cet été que les eaux extrêmement radioactives en perpétuelle augmentation s’écoulent en mer. Ils ont essayé de construire un mur souterrain et aussi de la pomper, etc.

Néanmoins, les eaux extrêmement radioactives continuent d’augmenter en volume et sans aucun contrôle.

M. Tanaka a déclaré qu’aucune des contre-mesures appliquées n’a eu un effet assez efficace. La situation n’est même pas stabilisée. Même le système de filtration multi-nucléides ALPS (Advanced Liquid Processing System) ne peut pas en retirer les éléments radioactifs comme prévu.

On ne voit toujours pas le bout du problème des eaux extrêmement radioactives dans la centrale nucléaire de Fukushima.

___________________________________________________

0,014 Bq/m³ de plutonium 239/240 en plein océan

Selon la préfecture de Fukushima, ils ont relevé 0,014 Bq/m³ de plutonium 239/240 dans de l’eau de mer.
Leur rapport a été publié le 9 décembre 2013 par la NRA (Nuclear Regulation Authority).

Les échantillons ont été pris en dehors du port de la centrale de Fukushima. On est en plein Pacifique.

Ça date du 19 septembre 2013. En août, ils en avaient relevé 0,008 Bq/m³ au même endroit aussi.

La crédibilité de leurs chiffres est douteuse mais, même si leurs analyses ont été faussées, ils ont bien détecté du plutonium  239/240 et c’est ce qui importe.

Le lien avec le 11-3 n’est pas évoqué.

Imagebot885

http://www.nsr.go.jp/committee/yuushikisya/kaiyou_monitoring/data/0003_02.pdf
http://www.nsr.go.jp/committee/yuushikisya/kaiyou_monitoring/20131209.html

———————————————————————————

Tepco va protéger le réacteur 4 du réacteur 3 : “Le réacteur 3 est trop radioactif”

Tepco a décidé de protéger l’étage opérationnel du bâtiment du réacteur 4.

Ils sont en train de retirer les combustibles de la piscine du réacteur 4. Or, la radioactivité “du réacteur 3″, qui se trouve au nord du réacteur 4, fait augmenter la dose d’exposition des travailleurs.

Tepco affirme qu’ils peuvent réduire cette dose de 50 à 66 % pour les travailleurs du réacteur 4.

3 ans sont à présent passés et l’état réel de l’intérieur du réacteur 3 n’est toujours pas établi.

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/handouts/2013/images/handouts_131211_04-j.pdf

Article lié : La radioactivité augmente dans la centrale de Fukushima à cause de la montée des eaux souterraines : “Couvrir avec une plaque de plomb”

http://fukushima-diary.com/2013/12/fukushima-plant-radiation-increasing-due-to-the-rising-contaminated-groundwater-covering-with-lead-plate/

———————————————————————————

[Nouvelle fuite possible] La radioactivité β augmente en dehors du port / Zéro annonce de Tepco

Selon Tepco, la radioactivité β augmente près d’un déversoir en dehors du port de la centrale de Fukushima.

Les données ont été prises pour détecter les fuites possibles du système de purification des eaux. Selon leur rapport quotidien, la radioactivité β (dont le strontium 90) augmente depuis le 11 décembre 2013, ce qui laisse penser à une fuite en cours.

Il n’y a cependant pour l’instant aucune annonce de fuite de la part de Tepco.

On peut considérer que la radioactivité extrêmement élevée se répand dans le Pacifique. C’est près de l’endroit où du plutonium 239-240 avait été détecté en mer en septembre dernier. (cf. 0,014 Bq/m³ de plutonium 239/240 en plein océan)

http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/south_discharge_131212-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/south_discharge_131213-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/south_discharge_131214-j.pdf
http://www.tepco.co.jp/nu/fukushima-np/f1/smp/2013/images/south_discharge_131215-j.pdf

—————————————————————————————

Des kakis déformés produits en masse dans Tokyo et Saitama

Note : Une série de photos avait circulé il y a qqs mois déjà qu’on avait publiées et qui avaient été accusées d’être un hoax. (Forcément, c’est très dérangeant)

Voici le témoignage de fukushima diary :

Les gens de Saitama et de Tokyo ont été choqués de récolter autant de kakis déformés et en ont posté les photos sur Twitter.

↓ Kaki normaux [Wikipedia (fr)]

↓ Quartier Ohta de Tokyo, le 27 novembre 2013

↓ Commune de Hanno dans  Saitama, le 27 novembre 2013

Etc, Etc...

Source(s) : Fukushima-diary.com via Lesbrindherbes.org

Informations complémentaires :