1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Hunger Games est un film assez dérangeant qui décrit une société manipulée par ses élites et en pleine perdition. Rappelez-vous les agissements des empereurs romains : « Panem et circenses » encore une fois ils n’ont rien inventé…

Mais faut-il vraiment s’étonner que certains surfent sur cette « vague » malsaine et pervertissent des enfants pour faire du fric ? Hélas, c’est bien la preuve que ces parents américains n’ont rien compris au sens profond de ce film qui essaye plutôt de nous mettre en garde…

 

Hunger Games 19 08 2013

En Floride, les parents peuvent envoyer leurs enfants dans un camp qui reprend les codes du best-seller : un jeu où des enfants s'affrontent jusqu'à la mort.

Dans l'univers imaginé par l'écrivain Suzanne Collins, Hunger Games est un jeu de téléréalité où des enfants s'affrontent par tous les moyens et jusqu'à la mort. Dans la commune de Largo, en Floride, c'est une colonie de vacances où les enfants jouent à se tuer. Pour de faux, bien sûr. Mais jusqu'à quel point la simulation reste-t-elle innocente ?

Selon Lisa Gartner, une journaliste du quotidien local Tampa Bay Times, qui a observé pendant une semaine ce camp d'été inspiré des "Jeux de l'expiation", la chose devient rapidement dérangeante. Elle rapporte un dialogue entre les enfants : "Je ne veux pas te tuer", confie Rylee, 12 ans, à sa camarade Julianna. "Je te tuerai probablement d'abord", répond cette dernière, "peut-être que je vais te poignarder". Un jeune garçon explique : "Si je dois mourir, je voudrais que ça soit d'une flèche. Ne me tuez pas avec une épée, je préfère qu'on me tire dessus." Plus loin, une petite fille écrit sur une pancarte destinée à décorer la partie : "Perdre, c'est mourir."

"Violence familière"

Il n'en fallait pas plus pour que l'Amérique entière s'émeuve de l'existence de ce camp infernal organisé par des moniteurs "inconscients". "Quand les enfants commencent à penser comme les personnages qu'ils jouent et à adopter ces postures, la violence devient plus familière", dénonce une psychologue de l'Université de Floride du Sud, tandis que pleuvent dans la presse les critiques assassines contre cette "folie".

Pris de court face à la médiatisation soudaine, le directeur du Hunger Games Camp a tenté de désamorcer la polémique, expliquant qu'il s'agissait simplement d'un thème choisi pour faire plaisir aux enfants et aux adolescents fans de la série. "Le camp recrée la cérémonie d'ouverture du livre avec les candidats en costumes. Les enfants font ensuite partie de districts et sont rassemblés en tributs, suivant la terminologie du livre", raconte-t-il. D'après lui, à part les activités de tir à l'arc proposées (tir sur cibles non humaines, juge-t-il bon de préciser), c'est là que s'arrête la ressemblance avec le monde de Suzanne Collins.

"Histoire malsaine"

En fait de jeux mortels, la compétition mise en place par les organisateurs du camp prend la forme d'une partie de flag, un sport où le but est d'attraper un drapeau accroché à la ceinture des autres participants. Ce morceau de tissu symbolise la "vie" du joueur. Le reste (menaces de mort, etc.) n'est que le produit de l'imagination des enfants pour rendre le jeu plus excitant, assure la direction de la colonie de vacances. Après tout, jouer aux cowboys et aux indiens est bien plus "violent" !

Disproportionnée ou pas, la polémique concernant le Hunger Games Camp renvoie à celle qui entoure l'oeuvre elle-même. Plusieurs associations américaines de parents d'élèves dénoncent une "histoire malsaine" qui banalise la violence et, pire, met en scène des enfants meurtriers. Un tabou que le roman et le film japonais Battle Royale avaient cependant déjà brisé, plus impitoyablement encore, en 1999.

Lire aussi : Hunger Games ou les jeux sanglants des adolescents

REGARDEZ "Huger Games" :

 

Source : Lepoint.fr via Maître Conficius

Loading comment... The comment will be refreshed after 00:00.

Be the first to comment.

Jcm Avatar
Say something here...

You are a guest ( Sign Up ? )

or post as a guest

Vous êtes ici : Accueil Arrow Actualités internationales Arrow États-Unis : « Hunger Games » inspire un camp d'été controversé